Oxumorôs

Après la guerre, la paix nouvelle reste précaire et menacée...
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 De griffes et de crocs [PV Cléophée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Harry Potter
Gryffondor, 7 ème Année
Gryffondor, 7 ème Année
Harry Potter

Messages : 167
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 30

De griffes et de crocs [PV Cléophée] Empty
MessageSujet: De griffes et de crocs [PV Cléophée]   De griffes et de crocs [PV Cléophée] Icon_minitimeMer 19 Mai - 11:16:10

Incontestablement, les endroits naturels l'attiraient au moins autant que lui-même ne fascinaient les ennuis qui venaient, hypnotisés par sa personne, le persécuter. Harry était désormais en vacances et Poudlard lui manquait, peut-être plus à cause de la forêt interdite qu'autre chose. Son don l'éloignait de plus en plus de ses amis qui ne savaient rien, ne comprenant donc pas ses réactions. la seule personne au courant était le prof alcolo notoire de l'école. Enfin bon, sympa quand même bien que très étrange. Le jeune sorcier écarta les premières branches qui lui barraient le passage. Cette forêt appartenait en grande partie à la famille Caerwyn mais ce n'était pas là que se trouvait le Survivant. Celui-ci avait choisi un endroit beaucoup moins entretenu où il était difficile de passer. Ouverte à tout public cette partie de la forêt avait toutefois été délaissée puisque les Caerwyn entretenaient soigneusement leur domaine et permettaient aux touristes de s'y rendre à travers de jolis chemins bien façonnés. Lui préférait ce côté sauvage, un endroit qui n'appartenait à personne sinon à la nature elle-même. L'adolescent se fraya difficilement un passage jusqu'à arriver près d'une petite clairière où il s'assit, buvant à l'eau de source limpide qui se proposait à lui en un ruisselet joli qui courrait jusqu'à ses pieds.

D'habitude le Gryffondor se transformait en loup dès le début de ses promenades pour profiter d'une balade bien plus agréable parmi les senteurs exotiques, sans compter qu'une branche frappant le poil était bien moins douloureux qu'une griffure boisée sur la peau nue. Cette fois il avait eut envie de voir ce lieu de ses yeux humains. Bien que sa vue soit quand même améliorée car son don agissait aussi lorsqu'il était lui-même, l'adolescent avait l'impression de pénétrer dans un endroit totalement nouveau. Ça avait l'air moins grand -et pour cause... En loup il était à 4 pattes- et plus mystérieux aussi car il n'y avait pas cette communication animale entre lui et la forêt, un peu comme si un fossé s'était creusé. C'était fascinant mais aussi un peu effrayant. Le garçon regrettait alors de ne pas s'être transformé, se sentant en danger. Toutefois il n'enclenchait pas non plus son pouvoir, en pleins interrogations depuis un certain temps. Pouvait-on se libérer de ce besoin impérieux de solitude, de méfiance envers les siens en délaissant simplement son don? Harry souffrait avec les autres, ses amis n'étaient plus que des êtres agaçants qui tournaient autour de sa personne, le touchant de partout alors qu'il aimait encore moins le contact avec eux. Le Gryffondor ne voulait pas les détester à cause de son nouvel instinct. Il s'était cru assez fort pour faire la part des choses mais apparemment ce n'était pas le cas puisqu'il avait fini par mordre Messenger... Sans oublier qu'il s'était battu avec son chien. Enfin bon, d'accord le Boxer l'avait bien cherché mais quand même Harry était humain! Il aurait dû éviter le combat, se montrer plus fin que ça... Le jeune sorcier se rappelait d'avoir senti une grande colère monter dans sa gorge car l'intrus pénétrait dans son territoire avec sa bestiole apprivoisée; pourtant le Survivant ne devrait pas posséder plus que ça les désirs d'un loup, juste profiter de ses capacités... Malheureusement s'en accommoder, c'était aussi accepter les problèmes qui allaient avec...


Soudain quelque chose le tira de sa méditation, comme un bruit qu'il perçut grâce à son don. Ne se posant plus de question, étant pour ainsi dire "nu" sans griffes et sans crocs, le sorcier se saisit de sa baguette magique et la darda vers l'origine du son pourtant diffus.

-Montrez-vous

grogna-t-il à moitié alors que ses yeux d'un vert émeraude se fermaient à demi, cherchant parmi la végétation l'auteur du bruit. Ses cheveux mi-long noirs rappelant le pelage du loup qu'il était dansèrent sous une pulsion du vent. Serait-ce une bourrasque qui avait provoqué son inquiétude? Non pas, le Gryffondor était sûr que c'était un pas, et non une brise sifflante qui avait engendré ce bruit. Passer des semaines dans le parc du Yellowstone pour devenir Animagus ainsi que toute une vie d'enfant gâchée à guerroyer lui avait apprit beaucoup de choses.

_________________________________
Animagus Loup non déclaré - et probablement mal peigné-De griffes et de crocs [PV Cléophée] 5044842

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Cléophée White
Vampire
Vampire
Cléophée White

Messages : 5
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 27

De griffes et de crocs [PV Cléophée] Empty
MessageSujet: Re: De griffes et de crocs [PV Cléophée]   De griffes et de crocs [PV Cléophée] Icon_minitimeVen 30 Juil - 20:48:27

L'Angleterre et sa grisaille, le temps frais, l'odeur de la pluie dans la forêt, des sensations qui éveillaient de curieux souvenirs dans l'esprit de Cléophée. Cependant elle avait bien changé depuis qu'elle avait quitté ce pays. C'était il y avait bien longtemps...
A vrai dire si elle s'était engouffrée dans cet amas sauvage d'arbres et de branches touffues, aux feuilles vertes et humides, c'était au début par pur hasard. Se cacher était une activité très appréciée des vampires - et utile par la même occasion. Elle savait, aux odeurs, qu'une grande partie de la forêt était régulièrement fréquentée, et que des humains arpentaient les chemins nets et charmants qui avaient été tracés entre les buissons et les troncs. A cette heure, tard le soir, la lune brillait au dessus des feuillages et l'obscurité était totale maîtresse des lieux. Oh non en tant que vampire, elle, elle n'avait aucun problème de visibilité. Mais elle ne s'attendait pas du tout à ce qu'un humain ne se balade dans la partie sauvage et inquiétante du bois...

Y avait-il un suicidaire, là, tout près ? Ou bien un inconscient... Elle sentait ce parfum, du sang chaud, brûlant, elle aurait pu en admirer la couleur vermeil à travers sa peau, s'il s'était trouvé là, devant elle. Maintenant qu'elle y pensait, elle avait très envie de tourner autour de cet inconnu. L'observer, le guetter, le traquer. Jouer. Un instinct incontrôlable et tellement agréable s'emparait d'elle, toujours, dans ces moments là. Une distraction, enfin, un amuse-bouche qui allait l'occuper plutôt qu'une balade en solitaire au milieu des bois.
Cléophée, vêtue d'une robe d'un violet sombre, et recouverte d'une cape noire, très banal, laissa ses délicates narines la guider vers l'origine de ce parfum si attirant. La chaleur que répandait d'ordinaire le sang chaud d'une victime dans sa gorge, elle l'imaginait déjà, hâtive, un sourire s'accrochait déjà à ses lèvres douces. La chasse était ouverte.

En moins de deux, elle le trouva. Derrière un beau buisson, elle se cacha, protégée par la noirceur de l'ombre, protégée du faible éclat de la lune et des étoiles qui réussissaient à percer les nuages. Le jeune homme, un sorcier à en juger par sa façon de se déplacer... (que voulez vous ces détails se voient, pour un vampire), buvait de l'eau fraiche. Les secondes passèrent, tandis qu'il se relevait. Peut être sentait-il sa présence... C'était une sensation étrange, d'autant que Cléophée s'en souvienne, lorsque vous étiez observé, proie, et non pas prédateur, lorsque quelqu'un fixait avec intensité chaque parcelle de votre corps, guettant une faiblesse, sans que vous ne puissiez le voir, un malaise vous prenait à la gorge. L'impression que le lieu entier avait des milliers d'yeux braqués sur vous. Un danger. Une atmosphère pesante. Elle marchait lentement, cachée, penchée, dans une position féline, s'amusant à voir ce jeune... Oh...

Pour l'instant elle ne l'avait vu que de dos, mais à présent son visage pâlot et balafré d'une cicatrice s'offrait à elle. Il ne lui fallut qu'une seconde pour l'identifier, selon ce qu'elle avait entendu dans les environs. De toute façon tout le monde ne parlait que de cela... Harry Potter. L'élu. Le Grand Potter. Le Survivant, le Vainqueur, le Héros. Il y en avait pour tous les goûts. Surexcitée comme une lionne ayant trouvé la parfaite gazelle, Cléophée se redressa légèrement, avant de se pencher davantage, ne tenant plus en place. Comment l'aborder ? Il n'aurait peut être pas peur... Mais cela n'allait point tarder. Sorcier ou pas, sa pauvre petite baguette était une brindille. Certes il pouvait lancer un Incendio, ce qui serait fatal. Mais elle ne comptait pas se montrer agressive dès le début, ainsi il ne verrait pas le coup venir.

Elle marcha sur une brindille craquante, sans faire attention au bruit, sans prendre la peine d'être silencieuse pour s'approcher. Elle n'en avait que faire, il fallait bien qu'il se rende compte un jour où l'autre qu'il était observé. Le jeune sorcier réagit au quart de tour et brandit sa baguette en grognant vers l'origine du bruit, sans voir Cléophée. Elle s'immobilisa un instant, craignant qu'il ne lance un sort au hasard (il pouvait très bien choisir le mauvais...), et avança plus lentement, sortant de l'ombre, sortant des buissons. Sa silhouette apparut dans le clair de lune, une silhouette élancée, élégante, et étrange avec cette cape. Cléophée regarda Harry, se retint de sourire -de lui sauter à la gorge surtout- et lui adressa la parole, avec une voix tranquille, cachant sa soif de tuerie.


- Douces ténèbres à vous.

Une façon de dire bonsoir. Mais, "bonsoir", c'était trop banal à son goût. Ou alors était-ce une menace, une manière de lui dire : "adieu, dis bonjour aux ténèbres, regarde, tu meurs...".

- On a du vous le dire cent fois mais... C'est imprudent de vous promener dans une forêt sauvage à l'heure qu'il est... Vous ne trouvez pas ?

Elle planta son regard perçant dans les yeux de son petit interlocuteur, brûlant déjà d'en finir. Mais elle voulait attendre, négociait avec elle-même. Un chat jouant avec une petite souris appétissante.
Revenir en haut Aller en bas
Harry Potter
Gryffondor, 7 ème Année
Gryffondor, 7 ème Année
Harry Potter

Messages : 167
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 30

De griffes et de crocs [PV Cléophée] Empty
MessageSujet: Re: De griffes et de crocs [PV Cléophée]   De griffes et de crocs [PV Cléophée] Icon_minitimeVen 24 Sep - 16:56:07

[HJ: pardon pour cet immonde, innommable retard Sad Et aussi... La réponse un peu courte Embarassed ]

-Je ne sais pas si on vous l'a dis plusieurs fois à vous aussi mais... C'est dangereux de se mêler des affaires des autres... Et ce quelque soit l'heure, vous ne trouvez pas?

Répliqua le Survivant en reprenant volontairement la structure de phrase de l'inconnue. C'était une adulte ayant sans doute la trentaine, magnifique, à la peau d'albâtre et aux yeux renvoyant une lueur étrange, à la fois attirante et effrayante. S'en était trop pour le Survivant qui, habitué à vivre des mésaventures en tout genre avait d'ores et déjà classé la femme dans la catégorie "danger potentiel", sans compter que son instinct animal lui hurlait que quelque chose clochait chez cette personne. Son odorat plus développé que la moyenne distinguait tout une gamme d'effluves sur elle, notamment, mêlé à son parfum naturel, celui du sang, et ça... Un loup ne le ratait pas! Prédateur, il se nourrissait de proies qui saignaient abondamment sous ses coups de crocs; les bêtes blessées, il les traquait grâce à cette odeur douceâtre... Pourtant la femme n'avait pas l'air d'être l'une d'elle, au contraire! Toute cette belle assurance, Harry aurait plutôt tendance à la mettre dans l'autre camp, celui des prédateurs concurrents qui pourchassaient une même proie? Mais là il n'y avait rien à poursuivre, alors serait-ce lui qui devait être dévoré?

Harry ne se doutait pas de la nature de la femme, pas du tout bien entendu car il n'était ni spécialiste des vampires, ni légilimens mais tout en lui criait à la prudence. Rien que le fait de surgir dans la nuit comme ça était un signe de dangerosité... C'était toujours ainsi que ses ennuis arrivaient! Le Survivant analysait ses paroles, et elles étaient bien présomptueuses trouvait-il. Les Mangemorts avaient cette même façon de se croire supérieur à tout, c'était un amalgame étrange de signaux envoyés par son instinct de loup et son expérience de jeune "guerrier" qui le prévenaient... Sans compter que le sorcier n'avait pas envie qu'on lui dicte encore sa conduite! Qu'on lui répète sans cesse de devoir faire attention où il mettait les pieds, il était majeur bon sang! Les inconnus qui vous interpellaient comme ça, histoire de se mêler de vos affaires, faire semblant de s'inquiéter alors que c'était faux. Harry avait horreur de ça, oh oui. Il était têtu et indépendant, alors vivement que la femme s'en aille et qu'il puisse faire ce que bon lui semblait enfin!

Ses yeux verts se posèrent sur l'inconnue, bravache, persuadés d'avoir affaire à une orgueilleuse mais aussi potentiellement dangereuse. Sa célébrité lui attirait souvent des ennemis que lui méconnaissait, c'était peut-être la femme d'un ancien mangemort? Ou tout simplement quelqu'un qui se baladait et se prenait pour la déesse de cette forêt? Pourtant sa beauté ne lui donnait pas tous les droits et bien que loin d'être indifférent à ses charmes, le sorcier gardait l'esprit clair et surtout ses doigts posés sur sa baguette se trouvant dans sa poche, prête à jaillir.

_________________________________
Animagus Loup non déclaré - et probablement mal peigné-De griffes et de crocs [PV Cléophée] 5044842

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




De griffes et de crocs [PV Cléophée] Empty
MessageSujet: Re: De griffes et de crocs [PV Cléophée]   De griffes et de crocs [PV Cléophée] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
De griffes et de crocs [PV Cléophée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Horus -Tribu des crocs de feu-Guerriers
» Crocs Argentés
» Troupes neutres de la guerre contre crocs-noirs (terminé)
» Griffes de Loup
» Entre Crocs et Griffes - partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oxumorôs :: Autres Lieux Magiques :: Grand-Bretagne et Ailleurs :: La Forêt Magique-
Sauter vers: