Oxumorôs

Après la guerre, la paix nouvelle reste précaire et menacée...
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Juno McLagganh [Poufsouffle]

Aller en bas 
AuteurMessage
Juno McLagganh
Préfete de Poufsouffle, 4ème année
Préfete de Poufsouffle, 4ème année
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 23

MessageSujet: Juno McLagganh [Poufsouffle]   Jeu 11 Fév - 23:50:46

Nom : McLagganh
Prénom : Juno
Âge : 14 ans
Origines : Irlandaise
Sang : Moldu

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Famille :
Une famille des plus unies, et sans histoires. Il y règne une ambiance sereine et légère, même si la particularité de Juno a gravement affecté ses relations avec le reste de sa famille, car elle fut la seule des McLagganh a hérité d'un don. Personne ne lui en veut, mais le climat se tend parfois quand les discutions s'axent bien trop sur la petite personne incroyable qu'est la petite dernière.
- Père : Aymeric McLagganh, épicier dans une ville côtière d'Irlande. C'est un père aimant, bien qu'étrangement timide avec ses enfants et en particulier avec Juno.
- Mère : Rachel Collins, institutrice. C'est un personne attentionnée, excentrique et totalement écologiste. Elle voue un culte hors norme à son jardin et adore parler des espèces botaniques magiques avec sa fille. C'est le seul sujet magique que Juno arrive à aborder librement avec sa mère. Elles ne sont pas vraiment complices, car le côté garçon manqué de Juno a le don de l'agacer et les deux femmes ne se voient pas souvent.
- Autre : Ses deux grands frères jumeaux, Erwan et Mel. Ils se sont chargés d'éduquer et de former Juno a leur manière. Même bébé, ils ne la ménageaient pas. c'est grâce à eux qu'elle ne se laisse pas marcher sur les pieds maintenant.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Histoire/RP :

    Like a Star @ heavenCHAPITRE 1; Les enfants ont plus besoin de modèle que de critiques.

Le soleil était seul dans le ciel. Il régnait sur la région, réchauffant la terre de l'hiver passé. Il était très rare que cet étrange beau temps ne soit pas accompagné de malheurs, et pourtant, rien ne sembler prévoir une horreur particulière ce jour-là. La grande maison blanche avait enfin les volets ouverts, et toutes les portes semblaient vous supplier d'entrer. C'était un tableau comme il y en avait des rares chez les McLagganh. Le vent, doucement, faisait danser les pétales des cerisiers en fleur et certaines même s'envolaient. On aurait dit qu'il neigeait.
Quelques mètres plus loin, on entendait la vieille fontaine cracher de l'eau en une cascade effilée, tandis qu'une gamine de huit ans s'était assise sur son rebord. Elle avait un livre sur ses genoux dénudés, qu'elle lisait à voix basse, les yeux vagabondant de lignes en lignes, semblant chercher un mot particulier. Au fil des pages, son regard s'affola, et finalement, la petite brune jeta le livre loin d'elle, exaspérée. Elle poussa alors un soupir avant de plonger ses pieds nus dans l'eau glacée et d'éclabousser les insectes voletant autour d'elle. Les insectes, elle n'aimait pas ça. Puis soudain, un buisson trembla. Juno se retourna, aux aguets; émergea alors des cris et hurlements de deux sauvages peinturlurés de la tête aux pieds, plume dans les cheveux et hache en plastique dans les mains. Voici les jumeaux.
De surprise, la brunette recula sans faire attention et se retrouva le cul dans l'eau. Les deux garçons éclatèrent de rire sans cesser leur raffut, et se mirent même à danser autour de la fontaine en imitant les chants des Indiens. Juno tenta d'hurler plus fort qu'eux pour les faire partir, mais malgré son coffre étonnement puissant, les deux jumeaux ne semblèrent pas en être effrayés et redoublèrent de folie. A bout de nerf, les oreilles déconfites, les yeux plissés, la bouche pincée, la gamine éclata en sanglot. Ses larmes rivalisaient avec les crachas de la fontaine, si bien que ses adorables frères finirent par arrêter leur folklore.

- Nous on voulait avoir un frère ! commença le plus blond des deux. Mais ces paroles ne firent que redoubler les sanglots de leur sœur.
- T'es qu'une chochotte. Nous, on voulait t'apprendre à roter, à grimper aux arbres, à cracher super loin, et à voler des bonbecs pour nous ! continua le second.
- Mais...
tenta Juno entre deux reniflements, moi aussi je veux être un garçon ! Pour pouvoir me faire des gros bobos et mettre des mercurochromes rouges !

Les deux garçons de 3 ans son aîné se lancèrent un regard malicieux. Après quelques secondes de messes basses suspicieuses et après quelques rires échangés, Erwan et Mel tendirent leur main vers Juno.

- Marché conclu fillette ! lancèrent-ils en cœur.

Ne sachant pas dans quoi elle s'embarquait, Juno éclata de rire, toute contente de faire parti de leur bande et fêta l'évènement en leur balançant de la terre dans les cheveux.

    Like a Star @ heavenCHAPITRE 2; On est tous les mêmes mais différemment.

- Juno ! Bouge !
- Ouai ouai deux secondes j'm'appelle pas wonderwoman.
- Dommage hin...


Juno soupira. Elle galérait, techniquement, les bras chargés de pâtisseries en tout genre que ses frères lui avaient demandé de ramener. Son défi était d'arriver à grimper dans l'arbre avec les gâteaux dans les mains, sans en faire tomber un. Les deux blonds attendraient leurs sœurs dans la cabane perchées, et vraisemblablement, ils s'impatientaient. La brunette fit une rapide mise au point; l'arbre n'offrait aucune possibilité d'attache possible. C'est un grand chêne centenaire, parsemé de planches de bois en guise d'échelle, mais rien de très sur. Surtout quand vous jouez à l'escalade sans pouvoir utiliser vos bras. Juno fronça les sourcils, défiant l'arbre à gland d'un regard de défi.

- JUNO ACCÉLÈRE!
hurla l'un des deux jumeaux, sans pouvoir retenir un rire moqueur. Si t'es pas là dans 10 minutes, je vais dire à maman que t'as fait exploser son vase l'autre jour !

L'interpellée pâlit violemment. Ce vase... Si Erwan ou Mel ne pouvait pas tenir sa langue... Elle se ferait décapitée. Affirmatif. Décapitée ! Cette vieille antiquité était un véritable trésor pour maman McLagganh, presque si elle tenait plus ce pot qu'à ses enfants ! Un truc qu'elle avait ramené de son voyage autour du monde, que machin truc lui avait offert. Un truc de dingue. Mais malheureusement, la veille, Juno l'avait tué. Elle n'a d'ailleurs toujours pas compris comment une chose pareille avait pu exploser (oui, exploser) à cause d'un soupirement. Ouai ouai, Juno avait soufflé dessus et pouf. Poubelle.
Elle savait que Maman ne mettrait plus très longtemps à s'apercevoir que son vase chéri avait disparu, mais mieux valait que jamais elle ne sache que le meurtrier n'était autre que sa chère fille. Elle prit alors son courage à deux mains (entre les gâteaux) et tenta le tout pour le tout. Il fallait qu'elle grimpe ses arbres coûte que coûte, sa vie en dépendait. Les yeux fermés, elle avança sa jambe vers la première planche, et se souleva. Sans ouvrir ses mirettes, elle continua à grimper ces accroches comme si cela eût été des marches d'escalier. Elle n'y croyait pas. C'était presque comme si elle volait... Shocked Suspect
Terrifiée par ce qu'elle était en train de faire, elle n'osa ni ouvrir les yeux ni s'arrêter. Était-elle morte ? Possible.

- Comment t'as fait ??!


Juno sursauta, surprise par une voix si proche. Elle risqua un oeil... Puis deux. Elle avait réussi. Elle était là haut, les bras pleins de gâteaux, au garde à vous devant Wawane et Mel.

- Whoa je me suis gavée.
- J'avoue soeurette. Tiens, pour la peine on te laissera les miettes cette fois.


    Like a Star @ heavenCHAPITRE 3; Ce jour-là, il n'y avait pas que des factures.


Juno s'était toujours su différente des autres. Partout, elle se sentait à part, particulière. Pas forcément au dessus, mais juste... étrangère. Et puis, elle faisait de drôle de choses parfois. Et assez souvent depuis ses 10 ans. Mais jamais, JAMAIS, elle ne se serait préparé à ça. Une lettre. Un hibou. Le truc de dingue. Je ne vais pas vous raconter tout le show qui suivit l'arrivée de la lettre d'admission à Poudlard... Juno ressemblait trop à une folle à liée complètement pas fraîche, donc ça pourrait nuire son image. Disons qu'à la première lecture de l'encre vert émeraude, la brunette versa une larme. Elle trouva ça tellement beau, tellement incroyable, tellement décoiffant. Et ça arrivait à ELLE. A elle et à personne d'autre. Puis à la seconde lecture, quand elle fut persuadée que c'était sérieux, elle hurla, sauta, dansa, tomba. Puis il fallut l'annoncer aux parents. C'était un acte assez délicat, car il n'y avait pas plus incrédules que Monsieur et Madame McLagganh. Juno hésita à en parler à ses frères, mais ne pu résister très longtemps. Eux ne furent pas dur à convaincre. Mais la gamine ne reçut aucune moquerie ou raillerie de leurs parts, ce qui la déstabilisa profondément. Erwan et Mel ne se prononcèrent même pas sur le sujet, et la sorcière su que leur complicité en serait tâchée à tout jamais.

Quelques jours plus tard, toute la maisonnée fut convaincue de l'existence de la magie, et des dons qu'avaient reçu la petite dernière. A sa grande surprise, personne ne la félicita ou célébra cette nouvelle. Ils étaient tous effrayés, absents. Et malgré l'euphorie qu'éprouvait Juno, elle ne pouvait qu'éprouver un pincement au cœur en voyant les réactions de sa famille. Elle espérait plus que tout que ça passe avec le temps. Ils finiraient par s'habituer... C'est ce qu'elle se disait, en voyant que les jumeaux ne lui demandaient plus d'aller chercher les cookies pour eux, ou fuyaient dès qu'elle passait trop près.

Elle se changeait les idées en imaginant Poudlard, sa vie là-bas. Tout ce qu'elle allait pouvoir découvrir, explorer ! Pleins de bêtises à faire ! Si c'était une grande école, un grand château comme dans les films, il y aurait pleins de mystères et de secrets à élucider ! Ce sera juste génial. Parfait. Tout ce qu'elle désirait. Elle aurait des amis comme elle, des ennemis aussi. Ça sera cool ! Mais en même temps, elle avait peur. Juno n'avait jamais été une meneuse. Elle ne faisait que suivre ses frères, les recopier et prendre les ordres. Là-bas, elle serait seule. Perdue. Elle ne connait rien de ce monde, et même si notre brunette aime la difficulté, elle n'a jamais été très débrouillarde. Bien au contraire, c'est un véritable boulet quand elle s'y met. Mais après tout, elle aurait une baguette magique. C'est une sorcière ! Nom de nom. Elle est invincible ! Le pied.

La rentrée approchait à grand pas, et Juno était victime de crise aigüe et violente d'impatience. Bientôt, elle irait acheter ses fournitures. Nom de nom. Une baguette, un chaudron, des ingrédients pour potion ! Du délire ! Ses parents demandèrent si les sorciers ne livraient pas à domicile... J. espérait que non. Elle se languissait tellement... Malheureusement, personne d'autre dans la maison ne semblait partager son euphorie grandissante, mais il fallut bien y aller...
Juno n'en crut pas ses yeux, et resta la bouche ouverte tout le long du Chemin de Traverse. Ce fut juste magique, éblouissant, brillant, incroyable, surnaturel, vivant, magnifique. Elle fit l'acquisition de sa baguette magique, et d'un chat gris. Elle rentra chez elle encore tremblante, son outil magique tenu fermement dans sa main.

    Like a Star @ heavenCHAPITRE 4; Le Poudlard Express et où il nous mène.


Ses fournitures achetées, elle pouvait rentrer chez elle et attendre le jour J en toute quiétude … Mais le jour J arriva plus rapidement que Juno n’aurait pu l’imaginer. Elle n’avait pas eu le temps de se préparer mentalement, et son ignorance de la magie ne faisait qu’augmenter son anxiété … Elle monta difficilement dans le Poudlard Express, le plus beau train qu’elle n’avait jamais vu, sa lourde valise en main. Son chat miaulait faiblement, allongé dans sa cage bleue, et ne semblait pas plus à l'aise qu'elle. Gênée, elle se frayait un chemin à travers la foule, mais sa frêle silhouette ne cessait de se faire bousculer. Elle écouta avec incompréhension ses camarades de compartiment, parlant de « maisons » auxquelles Juno n’avait jamais entendu parler …Des heures interminables passèrent avant que le Poudlard Express arrive à destination … Berdol de quoi. Un château. Un immense domaine resplendissant et mystérieux d'où s'élevait une magie que l'on reniflait à des kilomètres.

Répartition … Ce mot résonna encore dans la tête de la naine quand celle-ci entra dans La Grande Salle, une salle sans toit Shocked Si si, sans toit. Avec des chandelles qui flottent genre. Tremblante d'excitation, notre gamine ne savait où donner de la tête. Elle gobait des yeux tout ce qui pouvait bien passer devant son nez, le regard brillant de plaisir. Mais il malheureusement, il fallait bien qu'il y ait un mauvais moment ! Un bizutage du genre... Mais en plus terrible ! Ils appelaient ça la Répartition, les sadiques. S'asseoir sur un tabouret et se foutre un vieux chiffon sur la tête, quoi de plus humiliant ? Devant tout le monde en plus... Au plus la lettre M se rapprochait, au plus Juno palissait.

- McLagganh Juno.


Trop tard, elle était passée au vert. La gamine tituba vers le tabouret, les lèvres tremblantes d'impatience et de peur. Elle s'assit sans aucune grâce, ferma les yeux, et attendit...


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Baguette : 29 cm, bois de rose, écaille de dragon.

Animal : Un minuscule chat, Watson. Il est habituellement gris aux yeux verts, mais Juno aime tester différents nouveau sortilège sur son pelage. Ne soyez donc pas surpris de le voir sortir du dortoir en arborant une robe aussi verte que l'herbe d'écosse.


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Questions HJ :


Age HRP : 14 ans, bientôt 15 *_*
Comment avez-vous découvert ce forum ?
: Méméééééééé :yeux:
Revenir en haut Aller en bas
Juno McLagganh
Préfete de Poufsouffle, 4ème année
Préfete de Poufsouffle, 4ème année
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Juno McLagganh [Poufsouffle]   Sam 20 Fév - 14:24:02

Yo ! Je pense avoir (enfin Razz ) terminé ! Je rajouterais le dernier chapitre quand je connaitrais ma maison ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Lenny Pinsker
Préfet de Serpentard, 5e année
Préfet de Serpentard, 5e année
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: Juno McLagganh [Poufsouffle]   Sam 20 Fév - 16:05:11

Yeah ! Voici la fiche tant attendue I love you

Il est tout mignon ce personnage x)
Joli travail !
Et bienvenue à Poufsouffle !

_________________________________
Cliiique sur Chantale !

Estiamsi omnes, ego non
Revenir en haut Aller en bas
http://oxumoros.forumactif.org
Juno McLagganh
Préfete de Poufsouffle, 4ème année
Préfete de Poufsouffle, 4ème année
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Juno McLagganh [Poufsouffle]   Sam 20 Fév - 16:17:53

MERCI! :yeux:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juno McLagganh [Poufsouffle]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juno McLagganh [Poufsouffle]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juno V2...
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» Match ¤3¤ Serpentard <VS> Poufsouffle
» MATCH #1 SERDAIGLE vs POUFSOUFFLE
» Sauvée par une Poufsouffle... Ouf, ou pas... [Yoko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oxumorôs :: Avant le Jeu... :: Le Grand Grimoire :: Sous le Choixpeau :: Parchemins Validés-
Sauter vers: