Oxumorôs

Après la guerre, la paix nouvelle reste précaire et menacée...
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours n°2 : Le Suaire Vivant - années 3 à 7

Aller en bas 
AuteurMessage
Natalee Shevelin
Directrice de Poufsouffle, Professeur de Défense contre les Forces du Mal
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 28

MessageSujet: Cours n°2 : Le Suaire Vivant - années 3 à 7   Lun 27 Juin - 13:44:27

Ce cours allait être un cours très particulier. Le sourire aux lèvres, Natalee ouvrit les portes aux élèves qui attendaient dans le couloir et se dirigea jusqu'à son bureau, sur lequel elle s'assit. Les tables avaient repris leur disposition classique, mais des nouveaux attendaient les élèves. Du côté droit du tableau, un grand rectangle, tout en hauteur, était recouvert d'une épaisse nappe noire, empêchant à quiconque d'observer ce que cela était. Était-ce une cage, un vivarium ? Les élèves allaient bientôt découvrir ce que cet étrange objet contenait, mais, pour le moment, ils pouvaient seulement observer les allers retours nerveux d'un guépard argenté, le patronus de Shevelin.
- Bonjour à tous, entonna cette dernière avec enthousiasme.
Elle attendit que tous se soient installés pour avoir leur attention.
- Aujourd'hui, nous avons la chance de pouvoir profiter d'une occasion fort rare. Sortez vos manuels et vos plumes car nous aurons à écrire un peu. Mais avant, y a-t-il des volontaires pour tenter un sortilège complet de désillusion ?
Elle sortit sa baguette et jeta un sortilège sur la fameuse armoire qui avait contenu les cibles de bois ayant servis aux élèves lors de leur dernier cours. Cette fois, seul un mannequin s'en extirpa et glissa jusqu'au centre de la salle, juste devant le bureau de Natalee.


Attention : Ce cours est un cours crash-test, avec un système particulier. Les sorts qui seront jetés pendant ce cours, pour plus de suspens, devront se faire au lancé de dés. Ceux qui voudront bien tenter un désillusion devront donc utiliser la fonction "lancé de dés" en dessous des boutons "prévisualiser" et "envoyer" en choisissant le dé nommé "désillusio !". Si quelqu'un à un souci pour utiliser cette fonction, contactez-moi par mp. Wink

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Pinsker
Serpentard, 4 ème Année
Serpentard, 4 ème Année
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 37

MessageSujet: Re: Cours n°2 : Le Suaire Vivant - années 3 à 7   Dim 3 Juil - 20:30:57


Depuis plusieurs jours, la neige tombait dru, si bien que le parc de Poudlard disparaissait désormais sous une épaisse couche blanche où l'on s'enfonçait presque jusqu'à la ceinture. Le vendredi matin, le cours de botanique ne put avoir lieu normalement ; les serres étaient bloquées par la neige, et on y accédait trop difficilement. Le cours fut déplacé dans une classe vide du château, et, puisqu'on ne pouvait pas faire de travaux pratiques, le professeur en profita pour donner aux élèves un contrôle général... L'enthousiasme que la neige avait suscité en Samuel s'était évanoui à ce moment précis, et son humeur s'en était trouvée assombrie pour la journée...

D'autant que l'après-midi, il y avait cours de Défense contre les Forces du Mal. Aucune chance que le cours soit annulé, la météo n'y pouvait rien, et Shevelin était présente – Samuel observait toujours avec intérêt la table des professeurs, mas ce vendredi, il avait été déçu. Non pas qu'il ait des raisons personnelles d'en vouloir au professeur Shevelin ; au contraire, elle avait fait preuve de beaucoup de gentillesse à son égard, beaucoup plus que la majorité des professeurs... Simplement, elle s'intéressait de beaucoup trop près à lui. La fois précédente, elle lui avait même fait refaire les travaux pratiques après le cours, jusqu'à ce qu'il y arrive... Si elle devait faire la même chose après chaque cours, ce ne serait plus vivable. Cette fois, il fallait trouver le moyen d'y couper... soit être assez bon pour rendre inutile un cours particulier, soit à l'inverse être assez mauvais pour décourager la prof...

Fort de ces excellentes résolutions, le gamin monta en cours quelques minutes avant l'heure, pour pouvoir se trouver une bonne place dans la salle – ni devant, ni derrière, juste au meilleur endroit pour ne pas se faire remarquer. Il s'installa en silence, observant, comme tout le monde, le drap noir qui recouvrait une sorte de cage, en se demandant ce que cela dissimulait. Une bête ? Ce serait chouette... Le blondinet aimait bien quand les profs amenaient des créatures en cours...

Mais avant de lever le mystère et le drap qui le dissimulait, Shevelin demanda un volontaire pour refaire le sort de Désillusion étudié la fois précédente. Aussitôt, Samuel se prit de passion pour son cahier, dont il se mit à corner machinalement une page, la tête basse. Quelqu'un d'autre allait bien se dévouer... toi, là, t'as l'air d'une bonne poire... ou toi... ou n'importe qui, du moment que quelqu'un s'en occupe...

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Méléna Rec
Gryffondor, 3 ème Année
Gryffondor, 3 ème Année
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 21/04/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Cours n°2 : Le Suaire Vivant - années 3 à 7   Mar 5 Juil - 9:43:24

Méléna sortit du cours d'Étude des moldus, de bonne humeur. Le professeur l'avait félicité une nouvelle fois pour avoir répondu si brillamment à des questions si "difficiles ". Elle connaissait tout du monde des moldus... cette matière était pour elle un amusement vu que son père était moldu et lui apprenait tout sûr son monde fascinant. Pour la première fois de sa vie, elle était une des meilleurs élèves dans une matière ce qui faisait enrager Pénélope qui ne supportait pas de voir que quelqu'un était meilleur qu'elle.
Elle entendit le professeur d'Étude des Moldus criait à son adresse :


-Miss Rec, je suis tous a fait fier de vous et ravie de voir que vous vous intéressiez autant aux moldus. Sur ce, je vous souhaite une excellente journée !

-À vous aussi Madame !

Elle lança un clin d'oeil à Pénélope qui attendait que le professeur lui souhaite à elle aussi une bonne journée, ce qu'elle ne fit pas. Son amie ne lui rendit pas son clin d'oeil et passa devant elle sans lui jeter un seul regard. Victoria hésita puis préféra ne pas aller déranger Pénélope qui rageait dans son coin.
Méléna commença à marcher lentement jusqu'à qu'elle s'arrête devant une fenêtre pour contempler le parc de Poudlard plongé dans la neige qui tombait, tombait et tombait. Elle adorait l'hiver... c'était certainement sa saison préférée. Pour la simple raison, que c'était le temps de Noël, des bonshommes de neiges et des batailles de boules de neige. Elle adorait ça...


Victoria la ramena au monde réel :

-On a cours de Défense contre les forces du mal, Mel !

Elle se retourna en sursautant. Bon, elle fantasmerait sur l'hiver après le cours de Défense contre les forces du mal. Ça allait, ce cours n'était pas si ennuyeux. On y apprenait beaucoup de choses.

-En route pour le cours de Défenses contre les forces du mal !

Victoria hocha la tête puis se mit à suivre son amie. Elles arrivèrent au cours de Défenses contre les forces du mal après dix bonnes minutes de montée dans les escaliers et de marches dans les couloirs. Il y avait déjà pas mal d'élèves regroupés devant la porte si bien que Mme Shevelin leur ouvrit la porte rapidement. Une foule d'élèves se précipita dans la salle pour avoir les meilleures places dont Pénélope qui s'installa au premier rang non sans lancer un regard rageur à Méléna et à Victoria qui avait préféré rester avec Mel. Les deux amies s'installèrent derrière Pénélope sachant toutes les deux qu'elle ne supporteraient pas une minute de rester à l'écart. Méléna observa avec attention le patronus de Mme Shevelin qui faisait des allers-retours dans la salle. Elle repéra un grand rectangle au-dessus du tableau, tout en hauteur, recouvert d'une épaisse nappe noire... On ne pouvait pas deviner ce que c'était sans avoir enlevé l'épaisse nappe noire. La curiosité de Méléna fut piqué au vif et elle espéra que le cours commencerait vite. Tous les élèves semblaient intrigués sauf bien sûr Pénélope, qui devait cacher sa curiosité... c'était quasi impossible de deviner ce qu'il se cachait en dessous. Mme Shevelin se leva de sa chaise et prit la parole tandis que le silence s'installer dans la salle:

- Bonjour à tous.

Mme Shevelin était sans nul doute tous aussi enthousiasme que ses élèves même si seule elle savait ce que cacher cette nappe noire. Certains élèves répondirent poliment, mais plus de la moitié de la classe était occupée à bavarder. Quelques minutes après, tout le monde s'était tu pour écouter Mme Shevelin:

- Aujourd'hui, nous avons la chance de pouvoir profiter d'une occasion fort rare. Sortez vos manuels et vos plumes car nous aurons à écrire un peu. Mais avant, y a-t-il des volontaires pour tenter un sortilège complet de désillusion ?

Méléna sortit son manuel et sa plume qu'elle posa sur le rebord du bureau comme une bonne majorité de la classe. Certains doigts se levèrent, mais Méléna préféra ne pas lever le sien tout au contraire de Pénélope.

Un mannequin s'extirpa d'une armoire pour prendre place au milieu de la salle. Il n'y avait plus qu'à attendre que Mme Shevelin désigne un élève...
Revenir en haut Aller en bas
Adam Audley
Préfet en chef, 7e année
Préfet en chef, 7e année
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Cours n°2 : Le Suaire Vivant - années 3 à 7   Ven 8 Juil - 16:40:20

Depuis ce matin, le monde avait un arrière goût de champagne mal assimilé. La longue douche qu'Adam avait prise n'y avait rien changé. Il sentait sa langue pâteuse contre son palais, avait la sensation que les pores de sa peau exhalaient l'alcool et, comble de tout, un semblant de mal de crâne affligeait son esprit habituellement vivace d'une douleur pernicieuse. Le Préfet-en-chef rêvait d'une seule et unique chose : retrouver son dortoir et prolonger sa courte nuit jusqu'au lendemain matin. Mais voilà, cela n'était pas possible. Il fallait aller en cours. Comme il se le jurait à chaque fois dans ces situations, c'était la dernière fois qu'il s'amusait à organiser une soirée privée dans les obscurs recoins du château en semaine. L'alcool et d'autres substances illicites avaient coulé à flot et son seul réconfort était que Damon, qui marchait à son côté, était dans un état pareil au sien. C'était lui qui s'était chargé de ramener la plupart des produits dont ils avaient abusé. Adam se demandait comment il parvenait à faire entrer tout cela en douce à Poudlard, mais le Gryffondor ne lui avait jamais dévoilé son secret. Ce n'était pas plus mal, à chacun son affaire. Lui s'occupait de rassembler le cercle restreint d'élèves de qualité (et de confiance) qu'il connaissait et se procurait auprès des elfes de quoi combler les panses de ses compagnons de fête. Une mission plus délicate qu'il n'y paraissait car, lorsque l'on se retrouvait une quinzaine dans une soirée très privée et secrète, un seul aller-retour dans les cuisines ne suffisait pas. Il fallait lancer des sortilèges de conservation sur les aliments, le stocker en lieu sûr et les faire migrer vers le dernier étage du château au moment venu. C'était assez de travail pour ne pas se mêler de celui des autres.

Les deux garçons, l'air livide, avançaient sans prononcer le moindre mots dans le couloir du deuxième étage. Neil serait-il présent en cours, aujourd'hui ? Adam était curieux de voir la tête qu'il devait faire ! Son jeune frère avait, bien sûr, été invité à la sauterie et à l'instar de l'aîné, n'avait pas lésiné sur grand chose. Il ne pouvait pas avoir meilleur mine que le Serdaigle, qui affichait encore des yeux légèrement rouges, de grosses cernes noires et un teint à faire pâlir de jalousie le Baron Sanglant. Sa tenue rigoureusement étudiée pour paraître la plus propre possible ne trompait pas un oeil avisé. Ah, et qu'est-ce que sa gorge était sèche !
- J'ai mal au crâne... J'veux pas y aller.
Marmonna presque intelligiblement Damon, et Adam trouva le courage d'en rire. Il passa son bras sur la hanche de son compagnon et s'achemina un peu plus vivement jusqu'à la salle de classe, où les derniers élèves étaient déjà entré.

Le regard perçant de Shevelin se posa sur les retardataires lorsqu'ils s'avancèrent vers une table libre et un petit sourire goguenard passa discrètement sur son visage. Un flash nébuleux s'infiltra dans l'esprit d'Adam. Il lui semblait que l'enseignante était passée, à un moment donné, attirée par le bruit qu'ils avaient sûrement fait lorsque la soirée était déjà bien entamée. Il se souvenait vaguement d'un élan de panique général, puis de l'ancienne Auror buvant une bière en discutant avec un septième année dont il ne se rappelait plus le visage... Ou peut-être avait-il seulement rêvé cela. Il n'était plus sûr de rien, tout était déjà si flou à ce moment là qu'il n'aurait pu juré que cela ce soit vraiment produit. Si ce souvenir s'avérait exact, elle avait parlé musique avec Neil, aussi, et avait proclamé il ne savait plus quel tube des années 80 comme le plus cool de tous les temps. Et le regard qu'elle posait sur eux et qui les suivait, amusé, semblait dire que cela n'était pas un fantasme de son esprit encore intoxiqué. Adam et Damon se lancèrent un regard et, tandis que le Gryffondor se laissait tomber sur sa chaise, la voix caractéristique de Natalee résonna.
- Adam, si tu es encore debout, c'est que tu es volontaire pour la petite démonstration ! Poses ton sac, je t'attends.

Pour quoi faire ? Là, tout de suite ? Damon étouffa un rire derrière sa main et Adam laissa tomber nonchalamment son sac sur le sol, retenant un soupir désabusé. Où était sa baguette, déjà ? Il fouilla sa cape, sans résultat, puis la défit et la laissa tomber sur le dossier de sa chaise.
- Je t'ai vu mettre ta baguette dans ton... dans ton sac.
Déclara le Gryffondor sans pouvoir retenir un bâillement.
- Ah... Oui...
Rétorqua le Serdaigle, manquant de bâiller à son tour. C'était contagieux, en plus... La journée risquait d'être longue. Il lui semblait déjà s'être écoulé des jours depuis qu'il avait posé le pied sur le sol pour la première fois. Les élèves, intrigué par son attitude, le regardait avec curiosité, forçant le préfet à se redresser et à paraître un peu plus sûr de lui. Exercice difficile, mais le plus dur était à faire. Lancer il ne savait quel sort avec brio en étant encore à moitié saoul.
L'angoisse d'échouer lamentablement devant toute la classe était la seule motivation qui lui permettait de tenir fermement sa baguette et de s'avancer d'un pas qui se voulait décidé jusqu'au mannequin qu'avait ressorti Shevelin. Il lui lança un regard accusateur en passant devant elle, remarqua son petit air supérieur qui voulait dire bien plus que les mots et se posta devant sa cible, le dos raide comme il l'avait été, lui, tout au long de la nuit.
- Que dois-je faire, déjà ?
Murmura-t-il pour ne pas se faire entendre du reste de l'assemblée.
- ...Un désillusion, pour commencer.
Rétorqua la prof, à moitié hilare. Il inspira un grand coup, tenta de se vider la tête de tous les considérations vaseuses qui lui venaient à l'esprit, et murmura un faible mais ferme :
- Desillusio !
Bien ! Bah il n'y avait plus qu'à espérer. Même le patronus de l'enseignante semblait le regarder...

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Lenny Pinsker
Préfet de Serpentard, 5e année
Préfet de Serpentard, 5e année
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: Cours n°2 : Le Suaire Vivant - années 3 à 7   Ven 8 Juil - 16:40:20

Le membre 'Adam Audley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Desillusio !' :

Résultat : 3

_________________________________
Cliiique sur Chantale !

Estiamsi omnes, ego non
Revenir en haut Aller en bas
http://oxumoros.forumactif.org
Adam Audley
Préfet en chef, 7e année
Préfet en chef, 7e année
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Cours n°2 : Le Suaire Vivant - années 3 à 7   Ven 8 Juil - 16:53:52

...Et le sort échoua lamentablement. La tête du mannequin avait à peine disparu. Adam se retourna, blasé, en provenance de l'éclat de rire franchement hilare qui venait de retentir dans la salle de classe silencieuse, peut-être médusée par l'échec honteux d'un des meilleurs élèves de la promotion. Damon était écroulé sur la table, et, lorsqu'il redressa la tête en direction d'Adam, de petites larmes perlaient à ses yeux.
Aucun soutien.
- Ta compassion me touche, Damon.
Répliqua Adam, l'air amusé, ce qu'il n'était pas vraiment en réalité. Lorsque l'enseignante de le remercia sans insister, il rejoignit sa place, le regard obstinément rivé sur le sol, avant de le relever sur Damon, une fois installé à sa table, pour lui adresser un regard noir.



HJ : Petite précision, le dé a dix faces. Un double post comme celui que je viens de faire est autorisé afin de décrire l'effet du sortilège. Au-dessus de cinq, le résultat est très correct, le top étant donc 10. En dessous de cinq et bien... C'est de la merde, comme là. x)
Obtenir 1, selon votre choix, peut-même déclencher une catastrophe (enfin, pas trop cataclysmique tout de même puisqu'il ne s'agit là que d'un désillusion). Au suivant !

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Neil Riley
Poufsouffle, 5 ème Année
Poufsouffle, 5 ème Année
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: Cours n°2 : Le Suaire Vivant - années 3 à 7   Sam 9 Juil - 17:59:24

Pourquoi faire une fête le vendredi lorsqu’on pouvait la faire le jeudi, la veille d’un cours de botanique sur les plantes… les plantes ouais, il s’était réveillé une heure après la sonnerie et s’était trainé à onze heures en divination pour poursuivre sa nuit. Adam avait parfois de drôles d’idées… Mais, selon les élèves présents à la soirée, tout l’intérêt de boire en semaine était de ramper en classe le lendemain. C’était plus rebelle quoi… Ils s’offraient une petite folie mémorable dont ils pourraient encore se vanter dans vingt ans. Tandis qu’il observait l’agitation de la grande salle avec ses quatre, cinq ou six yeux, Neil n’était pas sûr de trouver son état très drôle. Les lendemains de cuite n’était pas ce qu’il gérait le mieux. Premier endormi et dernier réveillé, le Poufsouffle n’avait rien d’un hyperactif alcoolique. Néanmoins, il avait quelque peu abusé sur la boisson dans la nuit. L’ambiance était au top. Et puis, ça faisait du bien de changer de potes, surtout après les prises de tête de la semaine. L’histoire d’Amalia lui avait fait passer l’envie de s’éclater avec ses condisciples. Adam fréquentait des gens moins cons, et c’était cool… Il n’avait d’ailleurs cessé de le répéter dans son moment le plus euphorique, « sérieux les mecs, vous êtes trop cool ! ». Il avait aussi répété un truc dans le genre au professeur Shevelin mais ses souvenirs étaient tellement confus qu’il espérait se tromper… Parce que s’il avait vraiment dit à l’ex-aurore « vous êtes la prof la cool que je connais de ma vie » il voulait bien s’enterrer six pieds sous terre… La honte quoi ! D’ailleurs, aujourd’hui, tout était vachement moins cool. Les gens parlaient fort, couraient partout, et cherchaient même à communiquer avec lui en se moquant de sa pâleur cadavérique. Pourquoi avait-il accepté le défi débile de ce Serdaigle de 100 kilos ? Un irlandais en plus. Il avait sympathisé avec lui pour il ne savait plus quelle raison et ils s’étaient partagés pour « rire » la bouteille la plus infecte de la soirée… Un truc allemand dont il avait oublié le nom qui avait un drôle de goût d’herbe, mais à 40% … Brrr rien que d’y penser ça lui donnait envie de gerber. Et avant le black out ? Bière, shit, whisky, autres trucs chelous, pas étonnant qu’il fût complètement raide. Il lui faudrait tout le week-end pour récupérer maintenant…

- Plus jamais j’bois…
, marmonna-t-il après avoir raté de peu la porte de la Grande Salle en se frottant le front.

Avec son sac moitié sur son dos, moitié par terre, il avait l’impression d’être une grosse tortue. C’était toujours la même chose, après une grosse soirée, l’idée de faire à nouveau la fête lui donnait des vertiges si violents qu’il ne voyait pas comment il pourrait avoir envie de remettre ça… Mais en général, la question ne se posait plus deux jours après. A quatorze heures, il était à peine plus réveillé qu’à onze heures. Il ne comprenait pas comment avaient fait tous les autres pour se lever à sept heures. Ils n’étaient tout simplement pas humains… ou avaient moins exagéré que lui. Parce que, mine de rien, le gros Serdaigle s’était mis absent pour toute la journée. On racontait qu’il était affreusement malade… Et il disait la vieille à qui voulait l’entendre qu’il avait un taux de tolérance à l’alcool quasi illimité. Ah les frimeurs de soirée… toujours à ramasser à la petite cuillère.

Neil marchait au radar. Il avança dans la salle en trainait son sac par un bout de sa lanière et s’approcha d’une forme floue qui ressemblait à son frère et qui avait l’air aussi cassée que lui. Las, il se laissa tomber sur une chaise. Shevelin leur annonça le sujet du cours, mais il ne comprit rien. Il se contenta de sortir son livre et sa plume avec un temps de retard en voyait les autres s’activer autour de lui. Puis elle parla du fameux sortilège de désillusion qu’ils avaient vu deux mois plutôt, qu’il maîtrisait bien aujourd’hui mais qui, dans son état actuel, semblait la chose la plus complexe du monde. Mais il avait une parade pour échapper à l’exercice, il allait faire le cadavre ! Moins malin que lui pour cette fois, Adam dut faire la démonstration à toute la classe. Bah tant mieux, même fatigué, il ne pouvait pas se rater, c’était d’ailleurs pour ça qu’il pouvait se permettre de faire des soirées en semaine. Cependant, le sortilège que le préfet-en-chef lança n’avait rien de très brillant. Il était peut-être beaucoup plus fatigué qu’il n’en avait l’air, sous le regard zombifié de Neil en tout cas. Un type éclata de rire non loin mais Neil avait la flemme de tourner la tête pour l’identifier. En conclusion, il mit simplement une main devant sa bouche pour cacher – sans grand succès – un long bâillement.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours n°2 : Le Suaire Vivant - années 3 à 7   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours n°2 : Le Suaire Vivant - années 3 à 7
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inscription Cours n°1 - [1ère année ; 5ème année]
» Cours de Runes n°3 [3eme année]
» Cours de métamorphose n°1.
» Cours de Runes n°2 [5eme année]
» Cours de Runes n°6 [5eme année]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oxumorôs :: Poudlard :: Deuxième étage :: Défense contre les Forces du Mal-
Sauter vers: