Oxumorôs

Après la guerre, la paix nouvelle reste précaire et menacée...
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Samaël Faoìltiarna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël Faoìltiarna
Professeur de Soins aux Créatures Magiques
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 07/05/2011
Age : 25

MessageSujet: Samaël Faoìltiarna   Sam 7 Mai - 14:43:42

Fiche de Samaël Faoìltiarna.
Nan mais j'l'écris en haut, on sait jamais que t'aies cliqué au pif hein.

Nom : Faoìltiarna.
Prénom : Samaël
Âge : Quarante deux ans.
Profession : Prof de Soins aux Créatures Magiques (première année d'enseignement).
Origines : Sous la colline.
Sang : Mêlé, mais pas comme on pourrait le croire.
Statut Social : Ça va merci.

Famille :
- Père : Inconnu ! Et t'imagines pas à quel point...
- Mère : Tu sais, le coup de la bonasse fée qui glande près des eaux et puis le coup de foudre, la nuit passionnée, la disparition de l'inconnue tout ça. C'est du cliché, mais j'viens de là. Une manière comme une autre d'apparaitre, qui demande beaucoup de chatte quand même. Faut la probabilité qu'une fée aille glander au bord de l'eau – nan mais quand t'y penses, c'est humide quoi – et qu'un mec passe à ce moment là et que les hormones de tout le monde s'imbriquent correctement. Sans compter la probabilité de tomber enceinte quoi.
- Autre(s) : Je ne sais pas, on est pas tellement famille tu sais.

Histoire/RP :

J'accédais à Poudlard avec les autres créatures non-humanoïde qui passaient pas les portes – et qui pouvait pas rentrer dans des carrosses, donc. Enfin j'suis relativement bien humanoïde, peau sombre, cheveux châtain, c'est les ailes qui passent pas les portes du carrosse qui mène au chateau. Chouette château soit dit en passant, plein de forêt autour, j'aime bien. Je connais bien sûr, j'y vais pas parce que j'ai vu de la lumière. J'y viens pour travailler, j'te signale, comme prof. Hé ouais, j'ai pas l'air comme ça mais j'peux apprendre des trucs aux gens ! Sur les machins qui vivent dans la Forêt évidemment, pour la fission nucléaire j'peux repasser mais hey, y a pas de sous culture ! Enfin au niveau de la magie-à-baguette, je casse pas des briques non plus, mais j'ai mes petits talents comme tout le monde ! Mais bon, je suppose que j'ai un espèce de devoir de réserve là dessus. Hey, tu veux que je te raconte comment je suis arrivé là ? Après tout, si t'as lu jusqu'ici, c'est que t'as un peu que ça à branler !

Les villes, ça vit. Bah regarde, comme nous en fait : ça produit des déchets – toi aussi, mais tu vas seul dans une petite pièce pour le faire – ça fait des p'tits qui grandissent aussi et ça dévore. Ça s'étend.
Hélas.
Tout le monde en a eu rien à foutre, mais dans un patelin d'Ecosse, la zone industrielle s'est étendue, et une petite source a été détruite. Oh, pas grand chose, elle faisait une taille respectable pour une source, mais c'était qu'un tas de caillou avec de l'eau au fond qui remonte d'une nappe phréatique ou j'sais pas quoi. Quelques arbres autour, des bestioles qui viennent boire dedans et des humains qui baisent parfois autour, vraiment pas grand chose je te dis, pas de quoi hurler à l'écologie outragée, et puis c'est pratique les parking. Faut bien que les gens vivent, j'vais pas interdire à mémé d'avoir son Super U près de chez elle, j'serais qui pour dire ça ? Nan sérieux, y a aucune rancune, j'suis pas un espèce de malade New Age – enfin je crois pas – j'peux comprendre l'existence des parking.
C'est juste que ça m'a tué quoi.

J'aurais peut être pu m'attacher à un autre lieu, ou exercer une vengeance impitoyable d'une façon ou d'une autre, mais j'ai décidé de partir. Sûr et certain. On m'a dit que c'était définitif, que rien ne sera plus jamais pareil et tout. Que je pourrais jamais revenir. Que je deviendrais sourd à ce qui était le plus important pour moi jusque là. J'avoue avoir le mauvais goût d'être très curieux, et pas trop habité par la crainte, et un peu con aussi. Alors j'suis sorti. C'était comme passer à travers une feuille en caoutchouc, faillait insister. Au temps pour la scène cliché du jeune abruti prêt à conquérir le monde, je suis sorti à quatre pattes. Puis j'me suis retrouvé à plat ventre à l'arrière des Trois Balais, un vent bizarre soufflait qui me faisait hérisser les poils du dos.
Le vent de votre monde.

Et donc j'me suis dirigé vers Poudlard, dans des fringues étranges au milieu d'une cohorte d'humains bruyants. En fait ils essayaient de toucher mes ailes, parce qu'elles sont jolies et bizarres sur un dos vaguement humain, comme une grosse libellule keupon. Et puis j'ai une drôle de touche, dans l'ensemble aussi. J'arrive pas à bouger comme eux, à porter des vêtements comme eux, j'ai une tronche de harcèlement sexuel même habillé en anorak dans la pièce à coté. Et pourtant on partage plein de gênes, mais j'arrive pas à prendre l'habitude. Enfin dans l'ensemble, j'm'en sors, j'ai bien étudié mon sujet. Puis j'suis à moitié humain après tout. Enfin je trouve le monde des sorciers très très rigolo, c'est tellement exotique ! Mais j'aime tout, j'ai essayé de tout faire, même devenir prof ! Bah, les bestioles de la forêt c'est un peu le seul truc où je m'y connais, alors bon. D'ailleurs, tu dois trouver ça bizarre que je devienne prof, après tout un rôle de marginal quelconque irait mieux... surtout que je suis apparu ici en des périodes houleuses, si j'ai bien compris. Où les gens qui n'étaient pas des sorciers pur jus n'étaient pas appréciés à leur juste valeur. Pas tout compris, une histoire de sorcier maléfique des ténèbres tout ça, de nombreux disciples de sa haine qui courent partout et violent la veuve et l'orphelin. Ça m'a pas plus à moi non plus, mais après ils s'excusaient tous à moitié envers les créatures magiques que ce pouvoir là n'avait pas toléré. Ça m'a aidé à devenir prof, puis j'ai fait quelques études, attention ! Mais mon espèce m'a bien aidé, aussi, je suis pas Robert le neuneu du coin niveau bestioles quoi. Puis le ministère et les bidules à l'intérieur on l'habitude de gérer les créatures magiques qui sortent de l'éther, sans papier, sans rien. Genre les centaures. J'aime bien l'idée qu'on puisse être utile en fonction de ses capacités et que ça fasse pas peur de mettre un mec tout bizarre comme prof. Je jure ne pas haïr les gamins ! Enfin pas plus que ça. J'ai pas l'habitude quoi, j'en ai jamais eu moi même, mais on s'en fout.
Enfin bref.

J'suis face à Poudlard, j'vais rentrer dedans parce que je suis curieux, et con, et j'vais faire tous ces trucs que mon coté humain réclame à grands cris – fumer, manger à Macdo, faire caca dans de la porcelaine... - et ça sera bien. Oh putain ouais ça sera bien.


Baguette : Par besoin, c'est pour les neuneus humains.

Animal : Non merci j'ai déjà mangé.

Autre chose à signaler ? Y a ta maman qui veut pas quitter mon pieu.

**


Questions HJ :

Age HRP : Dix neuf ans.

Comment avez-vous découvert ce forum ? : Je sais plus. Ça fait longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Liliana Vanloock
Serpentard, 6 ème Année
Serpentard, 6 ème Année
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Samaël Faoìltiarna   Sam 7 Mai - 20:14:39

Bon, je prend les attributions pour te valider. Very Happy
Re-bienvenu parmi nous ! cheers

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Samaël Faoìltiarna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samaël Akiam [Padawan]
» Lettre de rupture [PV Kelsey Lorgan - Samaël Smith]
» Devoir de Sortilèges ou comment ne pas rougir devant une aussi jolie fille ? [PV Olivia E. Fowler - Samaël Smith]
» [Tournoi bis] demi finale : Samaël, le démon VS Holmgeir, Guerrier Divin de Gamma
» — Samaël Llydriëd Mawey ♣ U.C.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oxumorôs :: Avant le Jeu... :: Le Grand Grimoire :: Personnages adultes-
Sauter vers: