Oxumorôs

Après la guerre, la paix nouvelle reste précaire et menacée...
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]

Aller en bas 
AuteurMessage
Line Cast
Serdaigle, 3 ème Année
Serdaigle, 3 ème Année
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 19

MessageSujet: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   Ven 18 Fév - 21:18:54

Line essayait tant bien que de mal, de ce faufiler entre la foule de sorciers.
Elle ne distinguait plus Darla qui était surement très loin devant et Ryan sur ses talons. Mais quelque chose lui disait qu'elle était proche, très proche.

Une main la saisit, une petite main, gracile. Elle se dégagea et baissa la tête vers une petite fille blonde qui lui souriait. Elle l'observa, interloquée et parla d'une voix légèrement choquée :


-Mel ! Que fait tu dans le chemin de Traverse ? Tu es une moldu ! Tu ne sais pas comment y aller et...
-Coucou Line ! J'ai mis un temps fou à te trouver ! Si, si je suis une sorcière. Maman ma autorisée à y aller, mais elle avait de petits doutes. Les boutiques sont remplies d'affaires extraordinaires ! Mais le problème c'est que je ne peux rien acheter, vu que je n'ai pas un seul eur... gallions. C'est bien chez la banque de Gringots, que tu as une réserve de Gallions. Tu pourrais me donner la clé pour y entrer et le nombre du coffre...
-Comment tu sais tout cela Mel ? Et...
-Bon on ne devait pas poursuivre une fille qui s'appelle...
-Darla ! Mel, monte sur mon dos !

Sarah venait d'arriver et fixer la petite soeur de Line avec une expression curieuse. Melanie monta sur le dos de Line qui reprit sa course folle, suivit de Sarah qui parlait à Melanie.

-Salut Melanie ! Tu sais qui je suis? Je suis...

-L'amie de Line, un peu folle ! Oui, Line m'a parlé de toi !

Le teint de Line était devenue écarlate et elle faisait tout son possible pour ne pas éclater de rire, et plutôt de chercher du regard Darla. Sarah reprit d'un ton catégorique, ne voulant pas abandonner le sujet aussi vite.

-Melanie, sache que ce que ta soeur raconte sur moi et totalement faux et que je suis la fille la plus cool de Poudlard !

-Et aussi, celle qui a une seule neurone, qui travaille à peine et qui a déjà été 100 fois en retenue !
-C'est FAUX ! Je suis la...
-Bon Sarah, on s'en fiche que tu sois la fille la plus cool, la plus belle ou autres ! On cherche Darla ! Aide-moi un peu ! coupa Line.

Sarah ne parla plus et observa les sorciers et sorcières qui pourraient être Darla et Ryan. Au bout d'une demi-minute, Mel prit la parole.

-C'est qui qu'on cherche ? Trois paires d'oeil, c'est toujours mieux que deux !
-C'est vrai ! Elle a raison la pitchoune !
-Alors, Sarah. De un ne m'appelle pas pitchoune, j'ai huit ans. De deux appelle moi Melanie ou par mon surnom, Mel. Et de trois, qui s'est qu'on cherche ?
-D'accord... Mel. On cherche Darla Steadworthy, une élève de 6ème année, à Poudlard. Elle est accompagnée de Ryan, tu peux le reconnaitre grâce à sa robe de sorcier, il est aussi à Serpentard.
-OK !

Personne ne parla. On entendait les essoufflements de Line, les pas des sorciers qui résonnaient dans le Chemin de Traverse, ainsi que leur discussion, qui créer un brouhaha insupportable. C'est Mel qui coupa le silence, qui n'était pas très silencieux.
-Ce n'est pas la fille là-bas, et le garçon porte la robe de Poudlard.

Elle désigna du doigt deux personnes qui marchaient au pas de course.

-Bravo, Mel ! Tu es splendide !


Mel redressa la tête, fière, mais seule Sarah pouvait la voir et celle-ci fixer intensément Ryan, en espérant que celui-ci sente le picotement de son regard sur sa peau.

Line ralentit le pas en suivant lentement Darla et Ryan, a une distance suffisante pour que ceux-ci ne puissent les apercevoir, mais Line voulait être si près, qu'ils leur suffiraient de se retourner et ils verraient le petit groupe de filles qui les suivaient...

Revenir en haut Aller en bas
Darla Steadworthy
Serpentard, 6 ème Année
Serpentard, 6 ème Année
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   Sam 19 Fév - 11:18:59

    Darla et Ryan continuaient à se glisser dans la masse sombre de sorciers. Mais personne ne bronchait, ce n'était ni le lieu ni le moment pour. Darla détestait le chemin de traverse: sentir ces corps gras et suants lui toucher l'épaule, devoir cotoyer des sang-de-bourbes idiots, ébahis devant un balai -ce qu'il y avait de plus commun! Tout cela la dégoûtait, l'irritait au plus haut point! Elle ravala son mépris, serra ses fines mâchoires et se fraya un chemin.
    Elle aurait pensé que Ryan se frayerait un chemin à ses côtés, mais cet idiot marchait simplement dans ses pas. Elle tressaillit quand un vieux sorcier lui frôla la main et avança encore plus vite. Tout ce temps, Ryan restait dans son dos, à la fois proche et distant: il ne la touchait pas, mais elle sentait sa présence. Quand elle s'arrêtait, elle sentait son souffle dans sa nuque.
    Ses pensées n'étaient pas claires et il fallait qu'elle y mette de l'ordre. Ryan était un peu plus tôt dans l'allée des Embrumes, ce qui en soit était déjà étrange, mais pis encore: il l'avait retrouvée dans le Chaudron Baveur. Elle ne pouvait se défaire de l'impression qu'il était venu pour elle, que ce qu'il cherchait dans l'Allée des Embrumes était en fait elle. Elle secoua la tête et accélera encore.
    Comme s'il pouvait la chercher... elle divaguait! Ce type était bizarre! Et puis venir dans l'Allée des Embrumes... et dans cette tenue... Elle s'arrêta dans un soubresaut. Etrangement, malgré les quelques milimètres qui les séparaient, il ne se cogna pas à elle: son dos pressa lentement le sien avant de se retirer - il réagissait vite... Elle l'attrapa par l'avant-bras et, malgré sa force et sa carrure, il se laissa tirer sans rien dire.

    Quand elle le lâcha enfin, ils se trouvaient dans une ruelle adjacente devant laquelle la foule passait sans faire attention.

    « Ta cape.»

    Elle aurait bien rajouté « Idiot » si sa bonne éducation ne l'en avait pas empêché. Ryan la regardait avec surprise, puis il baissa les yeux et lâcha un « Oh! » surpris, comme s'il ne s'attendait pas à voir sa cape. Et puis il rajouta:

    « Ca?»

    Quoi d'autre? Idiot. Il ricanait doucement, sa voix grave et douce résonnant dans la rue. Bref, il était vraiment agaçant. Il la regarda à nouveau, les yeux pétillants- ces yeux pleins de malice que jettent les enfants qui savent quelque chose qu'ils ne veulent pas dire en sachant bien que ça agacera les autres...

    « Ca, c'est ta faute.»

    De quoi? Sa faute? Il se fichait d'elle. Une petite veine lui apparut pour la première fois entre ses deux sourcils serrés. Elle mourrait d'envie de le taper, son poing en tremblait. Elle perdit son sang-froid.

    « Idiot.»

    Sa voix était dure et froide. Jusqu'à aujourd'hui, la seule personne à l'avoir mis dans cet état était Vanloock, Callinghan battait des records. Elle n'avait ni la patience ni l'envie de le réprimender. Sa faute? Mais pour qui se prenait-il?

    « Retires ça.» siffla-t-elle.

    ... Avant de faire plus de dégâts. Avant que Poudlard ne soit réprimandée, et surtout avant qu'il n'attires l'attention d'un membre du ministère. Les nouvelles circulaient vite, et elle ne voulait pas s'enfoncer avec lui. Le visage de Ryan redevint sérieux, il soupira et Darla se détendit un peu. Cet idiot ne comprenait rien- il ne comprendrait jamais rien. Alors qu'il retirait sa cape et la tendait à Darla, il murmura:

    « Naïve.»

    Darla venait de lui prendre sa cape des mains pour la ranger dans son sac quand elle entendit ses mots. Sur le coup de la fureur, son visage pris un teint rosé qui vira au rouge et elle jeta la cape par terre. Sa voix sifflante se fit plus aiguë, plus menaçante.

    « Naïve?»

    Il se fichait d'elle. Royalement, d'ailleurs. Il recula d'un pas, surpris par une réaction aussi extrême, tandis qu'elle le foudroyait du regard. Elle s'était fait traîner jusqu'ici par un type pareil. Et il ne disait toujours rien. De surcroit, il la traitait de naïve. Elle jurait intérieurement: elle était à bout de nerf et n'avait plus assez de patiente pour supporter un lunatique pareil. Pourquoi ne l'avait-elle pas ignoré tout à l'heure? Elle avait commis une erreur.

    « Ca suffit.»

    Elle se détourna et l'ignora complètement, s'apprêtant à rejoindre la rue principale pour rentrer chez elle.

    « Attends.»

    Sa voix grave résonnait dans la petite ruelle quasi-vide. Mais elle l'ignorait, obstinée et furieuse. Elle entendit ses bruits de pas derrière elle, et sentit des petits coups de baguettes sur sa tête.

    « Desillusio»

    Et puis plus rien. Rien du tout. Elle se figea une seconde: c'était pas leur formule de cours? Celle de dissimulation? Il l'avait parfaitement prononcé, prenant soin d'articuler chaque son avec minutie... et puis... et puis...

    « Ca fera l'affaire.»

    Elle regarda ses mains - ou du moins les chercha, car elle ne les voyait plus. Elle sentait son sac dans ses mains, sentait sa robe sur son corps mais elle ne voyait plus que ses chevilles et ses pieds. Au-delà, il n'y avait plus rien. Son corps se fondait dans le décor et elle dû porter sa main à son cou pour se sentir. Elle aboya d'une voix désormais meurtrière:

    « Callinghan!»

    Mais il lui fit signe de se taire, posa ses pieds sur les siens et fit face à l'autre bout de la ruelle, qui rejoignait le chemin de Traverse- celui qu'ils avaient emprunté quelques minutes plus tôt. Elle pensait qu'il allait lui écraser les pieds, mais il se tenait immobile, le talon posé sur ses pieds. On avait l'impression qu'il avait des semelles compensées. Il ramassa sa cape, qu'il laissa trainer avec plus ou moins de naturel au niveau de ses chevilles. Elle réalisa qu'il tentait de la cacher, mais pourquoi?

    Elle le poussa, mais il ne bougea pas d'un milimètre: elle ne faisait pas le poids face à un type pareil. Il regardait le bout de la rue par lequel ils venaient d'arriver, les mains dans les poches, guettant quelque chose...

Revenir en haut Aller en bas
Line Cast
Serdaigle, 3 ème Année
Serdaigle, 3 ème Année
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   Mer 23 Fév - 19:57:33

Darla venait de saisir l'avant bras de Ryan, qui se laissa faire sans broncher. Line les suivaient au pas de course avec Mélanie sur le dos et Sarah sur ses talons. A mi chemin, Sarah proposa de porter Mélanie et Line accepta de bon coeur et Mel descendit de son dos avec l'agilité d'un félin. Quand Mel se jeta sur le dos de Sarah, celle-ci chancela et se rattrapa de justesse en poussant de long gémissement.

Darla lâcha enfin l'avant bras de Ryan, dans une rue sombre dont personne ne prêter la moindre attention. Le petit groupe de filles se cacha derrière une grosse poubelle et Sarah lâcha Mel d'un seul coup et celle-ci s'affala sur le sol en grognant des jurons.

-Sarah ! Tu pourrais faire attention à ma petite soeur !


-Mais, c'est quel est lourde la pitcho...


Elle ne put rien dire d'autre, car une douleur gênante à sa jambe lui faisait serrer les dents et l'empêcher de prononcer le moindre mot. Elle baissa la tête et aperçu Mélanie qui lui mordait la jambe, en lui lançant des regards furieux.

-Désolée... Mel. Tu savais que tu étais lourde ?

-Oui, je pense...


Line faillit éclater de rire ,mais se retint pour se concentrer sur Darla et Ryan.

-Ta cape.


Ryan l'observa comme un idiot et poussa un « Oh » surpris en regardant sa robe de Poudlard comme s'il ne savait pas qu'il la portait.

-Ça?


Il ricana, ce qui agaça Line, qui, si elle était Darla lui aurait craché à la figure « Non ! Tu crois ? ». Mais, elle n'était pas Darla Steadworthy, mais Line Cast, une simple élève de troisième année curieuse.

-Ça, c'est ta faute.

La faute de Darla ? Ou était t-il allait chercher de telle information ridicule ? Là, elle pensait vraiment que pour une fois, Darla était d'accord avec elle puisqu'elle perdit son sang froid.

-Idiot.

Elle avait parlé d'une voix dure et froide, ce qui fit sourire Line, qui avait hâte du duel entre deux Serpentard suspect.

-Retires ça.

Line mordit son poing, pour rendre inaudible son éclat de rire, mais reprit son sérieux. Elle n'était pas là pour se marrer, mais pour avoir des informations sur Darla Steadworthy et son fameux bibelot serpent.

Il retira sa cape et la tendit à Darla tout en murmurant :

-Naïve.

Darla ? Naïve ? Ryan était vraiment le Roi des idiots et encore... Bien sûr Darla était vraiment une parfaite Serpentard, mais Naïve, Line ne le pensait pas.

Darla venait de jeter la robe au sol et elle parla d'une voix menaçante, ce qui arracha une grimace à Line.


-Naïve?

Ryan venait de reculer d'un pas, surpris par cette réaction brutale.

-Ca suffit.

Darla tourna les talons, s'apprêtant à se mêler à la foule de sorcier. Line jura intérieurement, prête à suivre Darla, ou qu'elle aille, quand Ryan courut à grande enjambée derrière Darla en la suppliant de l'attendre. Il sortit sa baguette et tapota la tête de Darla avec.

-Desillusio.

Mince ! Il venait de prononcer la formule de désillusion sur Darla.

Line ne voyait plus que les chevilles de celle-ci et rien d'autre. Elle était devenue le mur en brique d'une boutique abandonnée. Elle se confondait au décor. Bizarrement, Ryan n'utilisa pas le sortilège de désillusion sur lui, mais déclara :


-Ça fera l'affaire.

Line ne comprenait plus rien et tourna la tête pour voir la réaction de Sarah et Mel.

-Ryan est assez doué et... commença Sarah.

-Et c'est un imbécile de service tout comme sa princesse Darla ! finit Line.

-Je doute que Darla l'apprécie beaucoup, ce Ryan.

Line et Sarah se tournèrent vers Mel, ahuris, mais elles se retournèrent bien vite qu'en une voix meurtrière déchira le silence de la ruelle sombre.

-Callinghan!

Ryan lui fit signe de se taire et se plaqua contre le mur, en emportant surement Darla sur le passage. Il ramassa sa cape et la plaça devant ses chevilles ou plutôt devant les chevilles de Darla ! Pourquoi essayait t-il de la cacher, alors que quelque minute plutôt, il venait de la traiter de naïve ?

Il resta là, guettant quelque chose. Il n'allait tout de même pas rester dans cette position jusqu'à la Saint Glinglin ? C'est alors, qu'elle eut une idée. Elle se pencha vers Mel, pour lui chuchoter quelque mot à son oreille.

Mel hocha la tête plusieurs fois, avant de sortir de la cachette et de se dirigeait vers Ryan en affichant un sourire innocent. Elle s'arrêta à quelque mètre de Ryan et parla d'une voix angélique :


-Bonjour. Je suis perdu, pouvez-vous m'indiquer la sortie de cette ruelle sombre ?

Elle lui sourit à pleine dent, en l'observant intensément avant de faire remarquer :

-Pourquoi êtes-vous plaquez contre le mur ? Oh ! Vous êtes un élève de Poudlard et à Serpentard en plus ! Je pense que c'est la meilleure maison et que ce serait cool s'il n'y avait que des Serpentard à Poudlard. Moi, je rentre dans 2 ans à Poudlard.

Elle ne rajouta rien et se contenta d'afficher son sourire angélique.

Line se félicita d'avoir une aussi bonne comédienne pour soeur, et attendit la réaction de Ryan...
Revenir en haut Aller en bas
Darla Steadworthy
Serpentard, 6 ème Année
Serpentard, 6 ème Année
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   Lun 28 Fév - 16:20:07

Hors Jeu:
 
_______________________________________

    Bientôt, une petite silhouette apparut au bout de la ruelle et avança vers eux. Darla avait du mal à la voir: le large dos de Ryan lui bloquait la vue et la compressait doucement contre le mur. Mais elle entrevit quand même une tête blonde s'approcher. Elle nota au passage que, bien qu'ils ne soient pas les seuls passants de la ruelle, la fillette se dirigeait vers eux sans hésitation, sans même les lâcher du regard.

    « Bonjour. Je suis perdue, pouvez-vous m'indiquer la sortie de cette ruelle sombre ? »

    Ses paroles résonnaient avec justesse et sa voix douce était d'une innocence feinte, traitre. Elle n'avait pas une seule fois regardé dans les alentours: elle n'avait pas quitté Ryan des yeux. Enfin, il n'y avait que deux possibles sorties que cette dernière n'avait même pas pris la peine de vérifier. Son attitude la trahissait, et son mensonge superficiel n'était que trop facile à comprendre. Darla était après tout une menteuse expérimentée qui repérait avec une facilité déconcertante les failles des mensonges, et sa vivacité d'esprit lui permit une fois de plus de cerner à peu près ce qu'il se passait. Son cerveau bouillait et elle sentait instinctivement que quelque chose n'allait pas. Elle revoyait dans son esprit ce qu'il venait de se passer, en cherchant la cause de son alarmement. Elle réalisait maintenant qu'elle avait baissé sa garde quelque part, et que quelque chose lui avait échappé. Quelque chose qui n'avait apparemment pas échappé à Ryan.


    « Pourquoi êtes-vous plaquez contre le mur ? Oh ! Vous êtes un élève de Poudlard et à Serpentard en plus ! Je pense que c'est la meilleure maison et que ce serait cool s'il n'y avait que des Serpentard à Poudlard. Moi, je rentre dans 2 ans à Poudlard. »

    Il lui faisait toujours dos. Darla ne pouvait pas voir son visage, mais elle avait le sentiment qu'il souriait. Cette fille était aussi fine que la tentative de Ryan pour cacher Darla. Il n'avaient même pas besoin d'échanger de regard- ce qu'ils ne pouvaient de toute façon pas faire- pour comprendre que cette gamine tentait de les berner. Mais elle avait encore un long chemin à parcourir: ce n'était pas la première et ce ne serait surement pas la dernière à tenter de berner Steadworthy. Une évidence lui revint soudain à l'esprit : elle n'était pas visible. Son cerveau bouillant avait oublié ce point primordial, quelle idiote elle était! Le sort de désillusion faisait encore effet... Pendant tout ce temps, elle avait considéré la situation comme si on s'en prenait à elle mais Darla était cachée, et étrangement cette enfant semblait le savoir. N'avait-elle pas demandée pourquoi il était planqué contre le mur? Il n'était pourtant pas anormal de voir des sorciers prendre appui contre un mur en attendant quelqu'un, n'est ce pas?

    Darla sentait que cette gamine savait. Elle ne semblait cependant pas encore avoir compris la situation: que cette fille sache ou pas qu'un sort de désillusion cachait Darla, la serpentarde restait à son avantage. Même si ses chevilles étaient visibles, ils ne pouvaient pas la viser avec certitude - à l'exception de la partie visible. Elle commencait à comprendre la situation avec plus de clarté, et cette compréhension aurait logiquement du calmer un peu sa colère. Mais loin de là: la frustation s'ajouta à sa colère.

    « Bien parlé, petite. Alors tu pourrais peut être inviter tes amies à te rejoindre? »

    Darla se figea: parce qu'elle n'était pas seule? Combien l'avaient suivi sans qu'elle ne s'en rende compte? Elle avait manqué d'attention- gravement manqué d'attention même. Mais elle allait corriger ça tout de suite. La frustation et la colère fusèrent en un poison que la fierté blessée de Darla rendait mortel. Elle n'avait pas de pitié pour ceux qui ne connaissaient pas leur place. Il n'était plus temps de se demander quelles possibles bêtises elle avait commis aujourd'hui, elle n'avait plus qu'à les corriger.

    Personne ne la voyait, et en ça ils furent bien chanceux. Ils ne virent pas son visage se tendre, son air devenir sérieux et son regard froid devenir dur et venimeux. La Vipère attendait sa vengeance. Son cerveau travaillait à plein ménage, et elle envisageait le pire. Elle n'en avait pas la certitude, mais un sentiment persistant - peut être simplement de la paranoïa- l'habitait: elle sentait que cette fille savait tout. Elle glissa sa main dans son sac et en sortit sa baguette.

    En partant du pire, cette fille avait vu ce qu'il s'était passé dans cette rue. Rien de compromettant, certes. Mais elle n'était pas seule, et qui sait si elle l'avait suivie depuis l'allée des Embrumes? Ne jamais prendre de risques. Il y avait donc une petite fille à quelques mètres d'elle, et Ryan avait l'air de penser qu'elle était accompagnée. Darla jeta un regard rapide au bout de la rue, le bout par lequel ils étaient arrivés, celui que Ryan avait longtemps fixé et où la fille était apparue. Les autres se trouvaient donc là?

    Darla fixa encore la fille: si ses compagnons étaient des adultes, elle les estimaient à un ou deux - surement des adultes idiots incapables de venir faire le travail eux-même, mais si c'étaient des camarades qui étaient dans sa tranche d'âge, il était plus probable qu'ils soient trois ou quatre cachés à l'autre bout de la ruelle. Dans les deux cas, ce devaient être des peureux qui ne voulaient pas révéler leurs visages. Dans le pire des cas, elle était dans cette situation. Dans le meilleur, ce n'était qu'un gage avec ses amies que cette gamine devait réaliser. Dans les deux cas, ça allait mal se finir pour eux. Elle pouvait gérer deux idiots ou quelques gamins qui ne connaissaient rien au monde.

    Il fallait bien que quelqu'un leur donne un aperçu de ce qu'était la vie, n'est ce pas? Darla se chargerait de cette délicatesse.

    Trop de gens ignoraient sa bonté, vraiment.

    Darla donna trois petits coups de baguette distants dans le dos de Ryan, dont le sourire s'élargit.

    « Tu sais, moi je ne mords pas. »

    Il avait lourdement insisté sur le moi, y avait-il vraiment besoin d'expliquer pourquoi?

    « Mais il semblerait qu'il y ai une vipère dans le coin. »

    Darla choisit ce moment précis pour passer à l'action.

    « Petrificus totalus »

    Ce qui était bien avec ce sort, c'était que la victime ne pouvait plus bouger les lèvres pour parler et encore moins contracter sa gorge pour hurler: l'air se contentait de rentrer et sortir paisiblement. Que c'était amusant. Mais Darla n'avait vraiment pas le temps d'apprécier ça, elle devait profiter de l'effet de surprise. Elle se retourna vers Ryan, qui s'était déjà téléporté à l'autre bout de la ruelle. Elle avait oublié qu'il avait déjà redoublé, et qu'il était donc majeur. Qu'il est bon d'être majeur!

    Elle se glissa jusqu'à la petite fille et la rattrapa juste à temps, l'empêchant de s'effondrer par terre. Elle tendit l'oreille: pas de cris. Les bloclang avaient donc du fonctionner. Les quelques passant se retournaient et observaient avec surprise la petite fille par terre. Ils étaient cinq en tout, et d'autre d'entre eux échangeaient un regard étonné. Darla avait complètement oublié les passants! Qu'allait-elle faire?

    « C'est bon, je les ai attrapé! »

    Tout le monde - sauf la petite malchanceuse-, se retourna en même temps vers Ryan, qui revenait avec une fille sous chaque bras. Il avait un large sourire et les passants regardaient avec curiosité ce qu'il se passait. Il s'approcha de la troisième enfant, et tapota quelque part dans le vide. Darla reçut ses coups de baguette sur l'épaule et le sort s'estompa. Ryan continuait de sourire. Cet idiot! Tout le monde regardait.

    « Bien! On a déjà trois de ces canailles, il n'en reste plus que deux! »

    Si son visage reflétait ses émotions, Darla aurait écarquillé les yeux et froncé légèrement les sourcils à cause de la surprise. Ils étaient autant? Et pourquoi parlait-il aussi librement? Et les regards dans son dos qui devenaient de plus en plus insistants... Les passants! Bien sûr. Elle souleva la petite aussi gentillement que sa nature le lui permettait et eut un sourire contraint.

    « Je n'ai jamais compris pourquoi les enfants aimaient autant jouer à cache-cache... »

    Son sourire s'agrandit quand il vit qu'elle avait compris, et il acquiescait avec enthousiasme.

    « Ils sont irrécupérables! Ce jeu moldu fait des ravages! »

    Darla sentait les regards s'apaiser dans son dos. Mais elle ne fut définitivement rassurée que quelques secondes plus tard, quand les pas reprirent avec plus d'entrain. Mais alors qu'elle se croyait sortie d'affaire, un sorcier bienveillant se rapprocha d'eux. Il prenait plaisir à regarder Ryan et lui tapa même sur l'épaule en parlant.

    « Vous, les jeunes! Vous êtes plein d'entrain! Mais vous savez, vous devriez éviter de faire ça, il jeta un regard en coin à la petite tête blonde figée avant de reprendre dans les rues, ou en dehors de l'école d'ailleurs! La magie ne doit pas être utilisée comme ça. Je vous préviens aujourd'hui pour éviter que vous n'ayez d'ennui dans le futur, hein... Quel brave gaillard vraiment! Moi, je n'ai jamais pu supporter les enfants! »

    Il souriait et Ryan lui rendait son sourire avec un naturel qui stupéfia Darla. Il hochait la tête, le regardait sans sourciller- ce qui était d'ailleurs presque ridicule comme scène en sachant qu'il avait deux personnes qui gesticulaient sous ses bras !

    « Bon! Je ne vous embête pas plus longtemps! , il porta son chapeau à sa poitrine, l'air solennel, mais dépêchez vous de désenchanter les petits, ce n'est jamais bon d'être victime d'un sort trop longtemps... »

    Darla ne put retenir un sourire à ces mots. Elle le regarda se tourner vers elle avec un sourire doux. Son air bienveillant lui donna des frissons et elle se contenta de hocher la tête, incapable de le regarder dans les yeux.

    « Adieu alors. »

    Ryan ne le quitta pas des yeux jusqu'à ce qu'il ai tourné à l'autre bout de la ruelle. Il repris alors son sérieux, lachant un soupir exaspéré, et se retourna vers Darla. Ses yeux étaient lourds de reproches. Il semblait mécontent. Ils auraient pu faire les choses autrement, dans le calme et avec finesse. Il auraient pu ménager la situation de façon plus maligne, sans agir comme des gryffons brutaux! C'est ce qu'il semblait vouloir dire, mais il se contentait de la dévisager, et son exaspération fit bientôt place à de la tristesse et de la résignation.

    « Tu es vraiment une vipère. »

    Mais Darla ne releva pas ce qu'il venait de dire. Elle ne savait pas vraiment dans quel sens le prendre, et la bêtise dont elle faisait preuve aujourd'hui l'exaspérait presque autant que Ryan. Comment avait-il pu agir sur un coup de tête pareil? Il aurait suffit d'attendre, de jouer leur jeu et de les guider vers un endroit calme pour régler l'histoire avec un "oubliette" bien lançé! Elle avait été incapable de penser calmement dans une situation aussi simple, alors qu'elle avait déjà affronté des situations bien plus complexes! Mais que lui arrivait-il aujourd'hui? Alors qu'elle approchait sa baguette pour retirer le sort de pétrification et lui lançer un boclang, elle l'entendit murmurer une dernière chose.

    « Je me demandes si tu mues aussi. »

    Ce n'était qu'un murmure et Darla préféra l'ignorer. Elle murmura pendant quelques secondes, enchainant deux formules avec une petite pause entre les deux: la première annulait son sort précédent - le pétrificus - et la seconde était un boclang classique. A peine la petite avait-elle eu le temps de réaliser qu'elle pouvait bouger, qu'elle se retrouvait la langue plaqué contre le palais. Ce qui n'était pas très pratique pour parler, ou hurler d'ailleurs. Dommage.

Revenir en haut Aller en bas
Line Cast
Serdaigle, 3 ème Année
Serdaigle, 3 ème Année
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   Mer 2 Mar - 17:02:00

Line ne se sentait pas du tout rassuré. Ryan venait d'afficher un sourire ce qui l'inquiétait. Avait -t-il deviner que Mélanie tentait de le berner ? Et Darla ? Elle avait peur et pensait que peut être, Sarah ressentait la même chose ? Quand Ryan répondu, sa peur s'accentua...

-Bien parlé, petite. Alors tu pourrais peut être inviter tes amies à te rejoindre?

Il savait. Ce fut la seule chose que Line s'imagina quand il eut finit sa phrase. Et Darla devait certainement savoir maintenant si elle n'avait pas encore pigée avant. Elles étaient dans de beaux draps ! Line sentit Sarah retenir une exclamation en se mordant le poing. Elle aussi avait deviné qu'il savait et Mélanie... elle venait de mêler sa soeur à tous cela ! Et elle devait surement avoir peur, très peur puisqu'elle ne répondait pas et la voyait tremblait de tous ses membres. Allait telle éclater en sanglot ? Ce serait la fin. La fin de sa curiosité et de son ignorance. En tout cas, elle ne le laisserait pas touché à sa soeur ! Jamais.

Ryan reprit la parole en élargissant son sourire. Un sourire qui paraissait démoniaque...

-Tu sais, moi je ne mords pas.

Mélanie recula d'un pas timide, mais elle devina que c'était assez imprudent et s'arrêta. Elle devait certainement croire que Ryan mordait vraiment et sur ce fait, elle était d'accord. Entièrement d'accord. Il avait dit « moi », alors peut être que c'était Darla qui mordait. Surement. Il reprit la parole et confirma les soupçons de Line :

-Mais il semblerait qu'il y ai une vipère dans le coin.

Mélanie se figea tout comme Line et Sarah. La vipère c'était Darla. Seulement Darla et personne d'autre. Quand la voix de Darla résonna dans la ruelle vide, Line poussa un cri.

-Petrificus totalus

Mélanie devint immobile et commença à tomber sur le sol, mais juste à temps, elle fut posée avec délicatesse sur le sol. Certainement Darla. Ryan venait de ce téléporter juste devant leur cachette et Line pouvait sentir la haine montait en elle, comme une boule de feu qui voulait sortir de son corps pour tuer les deux Serpentard.

Plusieurs passants observaient ahuris Mel qui se tenait sur le sol, dont la seule expression était la haine. Seulement la haine et non pas la peur ce qui intrigua Line.

Ryan expulsa la poubelle d'un grand coup de baguette et saisit Sarah puis Line en ricanent comme un imbécile. Il prit les deux Serdaigle sous chaque bras en affichant un sourire diabolique. Line se débattait comme une diablesse tout comme Sarah qui mordait le bras de Ryan. Line lui cracha :


-C'est que l'idiot de service il est costaud !


Elle savait que ça ne le blesserai pas, mais il resserra au contraire Line qui commençait à ne plus savoir respirer ce qui ne l'empêcher pas de réfléchir et d'essayer d'attraper sa baguette magique.

-C'est bon, je les ai attrapé!

Le visage de Line devenait bleu tant elle n'arrivait plus à respirer. Ryan tapota la tête de Darla et le sort s'estompa. Sarah qui n'avait pas perdu le Nord lui cracha :

-Laisse Mélanie tranquille !

Line voulait gueuler sur Darla, mais elle n'arrivait pas à sortir le moindre mot. Mince ! Qu'elle débile elle faisait ! Line ne se débattait plus et se contenter de regarder d'un oeil inquiet sa soeur qui ne bougeait plus.

-Bien! On a déjà trois de ces canailles, il n'en reste plus que deux!

Deux ? Ils n'étaient que trois... que racontait ce Ryan... Darla venait de ramassait Mel sous les regards des passants.

]b]-Je n'ai jamais compris pourquoi les enfants aimaient autant jouer à cache-cache...[/b]

-Lâche ma soeur Darla ! hurla Line qui reprenait des couleurs.

Darla ne lui prêta pas plus attention se contentant d'écouter Ryan.

-Ils sont irrécupérables! Ce jeu moldu fait des ravages!

Line venait de comprendre. Ils faisaient cette petite comédie pour apaiser les passants... et les faire reprendre leurs activités... Un sorcier s'approcha d'eux, un grand sourire aux lèvres et tapa même sur l'épaule de Ryan.

-Vous, les jeunes! Vous êtes plein d'entrain! Mais vous savez, vous devriez éviter de faire ça, avant de reprendre dans les rues, ou en dehors de l'école d'ailleurs! La magie ne doit pas être utilisée comme ça. Je vous préviens aujourd'hui pour éviter que vous n'ayez d'ennui dans le futur, hein... Quel brave gaillard vraiment! Moi, je n'ai jamais pu supporter les enfants!

Mince celui là était un des amis des grands méchants loups ! Pas de chance vraiment ! Line ne se débattait plus du tout et essayait plutôt de respirer régulièrement. Sarah, elle se débattait comme un diable et donnait de grands coups de pied dans la jambe de Ryan... c'était inutile... cet idiot était vraiment trop fort... et il avait le droit d'utiliser la magie lui.

-Bon! Je ne vous embête pas plus longtemps! Mais dépêchez vous de désenchanter les petits, ce n'est jamais bon d'être victime d'un sort trop longtemps...

Line ne put s'empêcher de haïr ce gros monsieur ridicule et le foudroya du regard. Elle n'était pas si jeune... 13 ans c'est pas mal... mais bon 16 ans c'est déjà plus des gamins.

- Adieu alors.


-C'est sa ADIEU ! lui cria Sarah qui tentait toujours de se dégager de ce maudit bras musclé...

Personne ne lui prêta attention et le sorcier repartit dans la foule de passants. Ryan poussa un soupir exaspéré et déclara avec insistance :

-Tu es vraiment une vipère.

La pire des vipères alors ! Elle osait lancer un sortilège sur une gamine de 8 ans quand même ! Darla sortit sa baguette de sa poche et la pointa sur... Mel.

-Je me demande si tu mues aussi.

Darla préféra ignorer cette remarque et enchaina deux sortilèges : l'annulation du Pétrificus Totalus et le sortilège du bloclang. Mel ce retrouva la langue plaquait au palais et elle laissa couler quelques larmes qui roulèrent le long de ses joues. Line murmura :

-Laisse Mel tranquille Darla !

Elle arrivait à peine à parler... Ryan la serrait tellement ! Sarah se débattait toujours et ne put s'empêcher de laisser échapper un grognement féroce. Mel observa Line puis Sarah et tendit les bras pour pousser de toutes ses forces le bras de Ryan qui tenait Line. Elle avait bien vu qu'elle n'arrivait presque plus à respirer. Sarah venait d'arrêter de se débattre pour regarder Line et cria au grand malheur de Line :

- Idiot ! Tu étouffes Line !

Line poussa un soupir exaspérée avant de se concentrer sur sa respiration saccadée. Pas de chance aujourd'hui... Sarah fixait Darla avec insistance et Mel poussait de toutes ses forces le bras de Ryan...
Revenir en haut Aller en bas
Darla Steadworthy
Serpentard, 6 ème Année
Serpentard, 6 ème Année
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   Sam 5 Mar - 22:51:31

    Darla avait pensé qu'il aurait lancé un boclang, mais apparemment pas puisque les gamines parlaient toujours. C'était étrange, elle ne comprenait pas pourquoi il s'était contenté de les ramasser.

    « Laisse Mel tranquille Darla ! »

    C'est alors, et seulement à ce moment là, qu'elle vit les deux filles. Les petites du Chaudron Baveur. Elle lâcha un soupir fatigué: elles n'avaient vraiment rien à faire de leurs journées? Depuis quand avaient-elles suivies Darla? L'allée des embrumes? Darla avait pourtant été extrêmement vigilante, comment cela avait-il pu se produire? Il lui fallait les interroger, mais cela finirait probablement en "oubliette" au fond d'une allée moins passante. Elle jeta enfin un regard à Ryan, mais il avait visiblement deviné ses intentions. C'est ce que son soupir semblait lui indiquer: il semblait dire "encore ?" et les yeux verts de Darla lui répondaient "toujours".

    Comme d'un commun accord, ils s'enfoncèrent dans la ruelle d'un pas accéléré. Darla avait pensé que leur agitation se calmerait, mais elle semblait grandir chez l'une d'elle, qui se fesait plus bruyant au fur et à mesure qu'ils avançaient dans la rue.

    « Idiot ! Tu étouffes Line ! »

    La serpentarde daigna enfin jeter un regard à ses proies. Effectivement, les lèvres de la jeune fille commençaient à prendre la même couleur que ses cheveux. N'importe qui de sain aurait demandé à l'homme de lâcher la fillette, mais Darla n'était pas saine.

    « Tu as quelque chose contre celle-là pour la serrer autant ? »

    Mais il ne la regarda même pas quand il répondit:

    « Elle m'a traitée d'idiot.»

    Darla ne put retenir un pouffement amusé: c'est tout ce qu'il fallait pour l'énerver? Qu'une gamine le traite d'idiot?

    « Gamin. »

    Elle le sentit se tendre à ses côtés: elle venait de l'irriter. Mais si c'était tout ce qu'il fallait pour l'irriter, il ne valait pas grand chose. Il marchèrent ainsi un moment avant que Ryan ne se décide à desserrer un peu son étreinte pour laisser respirer l'enfant. Darla lui indiqua une autre ruelle à ce moment-là.

    « Là-bas. »

    Ils s'enfoncèrent dans un petite ruelle plus étroite encore que la précédente. Il s'agissait d'une impasse étroite et profonde, coincée entre deux petites bâtisses anglaises en pierres blanches. La lumière frappait une des façades sans pour autant éclairer l'impasse. Darla se tint silencieuse un long moment et comme personne ne passait et que rien ne venait rompre le silence, elle décida que l'endroit était assez sure. Elle se tourna donc vers Ryan, qui faisait tournoyer une corde autour de ses trois captures. Darla se serait contentée de les coller au mur mais la corde lui semblait maintenant un moyen plus conventionnel. Une fois que Ryan eut finit de formuler son sort, une fois les trois filles ligotées, Darla se rapprocha.

    « Boclang »

    La première, la plus farouche, se tut. Elle bougeait toujours autant, mais maintenant que son amie aux cheveux bleus respirait à nouveau, elle semblait s'être calmé un peu.

    « Boclang »

    Un silence pieux s'installa dans la ruelle alors que ses mots se dissipaient dans l'air. On n'y entendait plus que le bruit discret des frottements de cordes et de temps en temps le bruit plus lourd des pieds qu'on tapait violemment contre le sol. Mais personne ne passait, et Darla avait déjà vérifié les façades des bâtisses, de peur d'y voir des curieux penchés à leurs fenêtres. Mais les deux seules fenêtres de l'impasse avaient les volets fermés. Ils semblaient seuls au monde.

    Elle se tourna alors vers Ryan. Il semblait appréhender ce moment. Elle ignora cependant l'inquiétude de son regard pour se diriger vers les trois filles. Elle croisa les bras et se tint devant elles, froide et hautaine.

    « Voici donc trois jeunes filles qui s'amusent ... »

    ... et perdent leurs journées...

    « ... à suivre les gens. »

    L'ambiance était lourde et on sentait la menace dans sa voix. Elle n'avait pas besoin que les filles parlent, leurs yeux le faisaient pour elle. La voix de Darla était légère, comme si elle rigolait et parlait d'un fait anodin.

    « Alors dites moi, quand a bien pu commencer votre jeu? »

    Aussi malsain soit-il. Malgré son ton léger, elle ne souriait pas. Elle gardait son masque habituel, froid et inexpressif. Elle tapotait simplement du doigt sur son bras, légèrement irritée par l'idée qu'elle ai pu laisser ça passer aussi longtemps.

    « Le Chaudron Baveur? »

    Ses lèvres restaient entrouvertes, laissant échapper de dernières paroles. Comme un sifflement.

    « ... ou encore avant? »

    Elle n'attendait pas de réponse orale : elle leur avait collé la langue au palais! Leur attitude, leurs regards suffisaient largement à répondre à sa question. Elle les observait donc avec attention pendant que Ryan, posté à l'autre bout de la ruelle, vérifiait qu'aucun curieux n'avait le malheur de passer par là.

Revenir en haut Aller en bas
Line Cast
Serdaigle, 3 ème Année
Serdaigle, 3 ème Année
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   Dim 6 Mar - 19:09:28

Darla se tourna vers les trois filles en souriant comme une vipère... Que les vipères sont cruelles ! Elle observa Line et celle-ci ne put pas regardait ses yeux glacial, elle détourna le regard pour observer ses chaussures qui pendaient dans le vide. Elle ne supportait pas Darla, si elle avait étéé dans une salle de duel face à Darla, elle aurait déchargé toute sa haine sur elle et Dieu sait que Line ne plaisantait jamais avec ce genre de choses. Darla détourna le regard pour fixer Ryan :

-Tu as quelque chose contre celle-là pour la serrer autant ?

Elle sentait Sarah bouillonnait de rage et elle savait qu'elle aurait bien aimé lui cracher à la figure tous les insultes qui lui venaient à l'esprit contre Darla et cet idiot de Ryan. Quand celui-ci répondu, il n'osa même pas lui répondre en face. Lâche !

-Elle m'a traitée d'idiot.

Décidément, il aimait bien se faire passer pour un imbécile devant Darla. Et à la base, Darla et Ryan ne les prenaient pas que pour des gamins ? Sarah en rajouta une couche en ricanent :

-Et elle avait parfaitement raison !

Ryan la regarda d'un mauvais oeil, mais ne la serra pas davantage comme le sort qu'avait subi Line... Elle était chanceuse. Darla pouffa de rire et dit en ricanant :

-Gamin.

Line aurait bien rajouté« Idiot de service ! » mais elle n'était point en bonne position pour sortir un seul mot de sa bouche, mais Sarah voulait absolument se faire remarquer et déclara :

-Je dirais même plus "Gamin" !

Ryan la foudroya du regard et lui donna un petit coup de coude dans le ventre, mais ne lui prêta ensuite plus attention. Sarah étouffa un sanglot et ses yeux pétillèrent de rage meurtrière. Line étouffé. Darla ne venait que d'aggraver son cas en irritant Ryan et Sarah aussi. Elle sentait le bras de Ryan la serrait de plus en plus pendant qu'il suivait Darla qui s'enfoncait dans la ruelle sombre... Il desserra enfin son étreinte et Line se massa son cou et ses poumons en laissant sortir de sa bouche, un soupir de soulagement. Ryan baissa les yeux vers elle et elle l'eut dans son regard, une phrase du genre « Dit plus un mot ou sinon je recommence ! ». Line déglutit et au même moment Darla parla :

-Là-bas.

Darla les emmena dans une ruelle encore plus étroite et sombre. Où les emmener telle ? Elle ressentait la peur. Ce sentiment qui faisait partie de la vie et qui menait le plus souvent dans la mort... mais Darla n'avait pas le droit sinon... elle devrait vivre un enfer : la prison d'Azkaban. Elle sourit en voyant Darla, enchainer dans ce lieu hostile et froid, surveiller par des Détraqueurs...

Darla s'arrêta enfin et se tourna vers Ryan qui venait de poser les trois filles sur le sol et faisait tournoyer une corde du bout de sa baguette. Sarah hurla un non catégorique tandis que Line profitait de la sensation d'être entière pour s'étirer les membres... avant d'être attachée avec Mel et Sarah. C'était désagréable, la corde lui serrait les côtes si fort qu'elle trouva que quand Ryan l'étouffait, c'était un bain chaud comparé à ça. Darla se rapprocha d'elles et Line déglutit en voyant le visage de... cette horrible Darla...


-Boclang

Sarah arrêta de se débattre avant de recommencer un peu moins violemment cette fois ci. Darla se tourna vers Line et celle-ci connaissait le sort qu'il lui était réservé. Elle ferma les yeux pour ne pas voir l'horrifiant visage de Darla, sa langue de vipère...et sa baguette...

- Boclang.

Sa langue de plaqua contre son palais. Le bouquet ! Le supplice de la corde tout seul était un massage comparé à la même chose et de ne plus pouvoir parler ! Darla commença à parler :

-Voici donc trois jeunes filles qui s'amusent ...

Line ricana légèrement... non et non ! Elle n'allait pas faire une crise d'hystérie, pas maintenant ! Elle aurait bien rajouté à la fin de la phrase de Darla « ... à suivre les imbéciles qui n'ont pas compris que Voldy est mort et qui continue à vouloir faire de la magie noire ! ».

-... à suivre les gens.

Line ricana de nouveau et pensa dans sa tête « Rectification, à suivre les imbéciles suspect ! »... Sarah lui aurait certainement fait remarquer « Tu frôles la crise d'hystérie ma pauvre » et c'était vrai...

Darla laissait entendre des menaces dans sa voix... Line ricana de nouveau faisant tourner la tête de Sarah qui l'observait avec des yeux ronds. Elle ne bougeait plus... elle observait Line qui l'inquiétait... elle n'allait pas devenir folle juste à cause de deux autruches aussi débiles l'une comme l'autre... elle avait connu bien pire... la mort de son père... la grande bataille où elle avait absolument voulu rester pour combattre les mangemorts et venger son père... Line n'avait pas eu une vie facile et maintenant Darla venait se rajouter à sa liste d'ennuie ! Sarah essayait de calmer Line en lui transmettant ce qu'elle pensait par son regard... mais Line ricanait toujours... et s'arrêta quand Darla rajouta :

-Alors dites moi, quand a bien pu commencer votre jeu?

Line regarda aussitôt Darla, laissant lire à celle-ci la crainte dans son regard... Sarah, elle ne broncha pas et ne laissa rien lire à Darla sauf l'amertume dans son regard... Line était une proie trop facile...

-Le Chaudron Baveur?

Line hocha la tête ce qui signifiait
« C'est ça. On s'arrêta là et on n'en parle plus... ». Sarah lui donna un coup de pied dans son genou et Line ne broncha pas, se contentant de fixer Darla...

-... ou encore avant?

Line baissa les yeux vers sa petite soeur à côté d'elle pour que Darla ne voit pas son regard qui hurlait « Non ! Non pas du tout... enfin... non ! » Ce qui était révélateur ... C'est alors qu'elle remarqua que sa soeur était évanouie et ne bouger plus d'un millimètre... Elle donna un coup de pied dans la jambe de Sarah qui se retourna vers Mel comme Line l'espérait... Elle agrandit ses yeux l'air affoler, tandis que Line bouger son coude avec difficulté vers Mel pour lui tenir sa tête... Pauvre Mel ! Line n'en pouvait plus, avec son autre bras ligotait dans son dos, elle essayait d'attraper sa baguette dans sa poche... et tant pis si elle se faisait renvoyer si elle utilisait sa baguette... elle avait de toute façon, une bonne raison de le faire ! Espérons que Darla ne remarquait pas ses efforts pour attraper sa baguette...
Revenir en haut Aller en bas
Darla Steadworthy
Serpentard, 6 ème Année
Serpentard, 6 ème Année
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   Mer 16 Mar - 14:03:28

    Pathétique. Darla n'avait pas d'autre mots pour qualifier leur attitude. Elles tremblaient comme des feuilles - surtout la petite bleu. Comment avaient-elles eu le cran de les suivre jusqu'ici? Elle les détaillait du regard, sceptique. La fille aux cheveux bleus aurait peut être pu répondre à ces questions, mais son amie cèderait surement plus facilement avec un peu de pression. Mais avec qui commencer?

    Elle était plongée dans un débat intérieur plutôt animé quand un détail retint son attention: une d'entre elle ne bougeait plus depuis un bout de temps et son amie semblait agitée. Darla expira doucement: on la laissait même pas réfléchir en paix maintenant? C'était à peine croyable. Elle contourna les deux filles et fit face à la petite blonde qui gisait inerte sur le sol. Elle l'inspecta longuement et se pencha enfin sur la petite. Elle lui prit le visage entre ces deux doigts froids et le serra sévèrement, y laissant la marque de ses ongles longs. Lorsqu'elle se releva enfin, l'air déterminée, elle avait pris une décision.

    « On commence par celle-là. »

    Ryan revenait en acquiescant. Elle aurait pensé qu'il se serait inquiété, mais il semblait maîtriser la situation, mieux qu'elle ne l'aurait imaginé. Il dessera une seconde les lianes, tira la petite d'un coup sec avant de laisser les lianes se resserrer de plus belle, et plus fort encore, sur les deux petites qu'il restait.

    Le visage de l'enfant blonde se détendit, ce qui provoqua un soupir exaspéré de la part de la Serpentarde. Décidément, elle simulait vraiment mal. Darla s'en était doutée mais cette erreur avait confirmé ses soupçons. Il n'y avait pas à dire: cette petite n'était vraiment pas fine, même dans ces simulations. Elle voulait jouer à la plus maligne? Elle s'était malheureusement trompée d'adversaire.

    « Bien. »

    Ryan venait de la poser à terre et la petite feignait toujours l'évanouissement. A la manière forte alors? Darla se pencha doucement sur le corps tremblant de la petite. Elle releva une mèche blonde avec le bout de sa baguette. Elle attendit une seconde avant d'enfoncer doucement la baguette dans la joue rosée de la petite. Sous l'effet de la surprise, l'enfant hoqueta et ses tremblements s'accentuèrent. Elle essayant toujours de la berner? Pitoyable.

    « Darla. »

    Mais Darla était trop occupée à choisir la meilleure stratégie à adapter.

    « Darla! »

    Il lui avait saisit le bras sans ménagement, la sortant momentanément de ses songes. Il la toisait, légèrement irrité.

    « Quoi? »

    Elle était vraiment agaçée. Il s'était tenu à carreau alors pourquoi s'en mêlait-il maintenant? Sa voix était cassante: qu'il lui fiche la paix. Elle ne voulait pas avoir à s'occuper de lui aussi.

    « Tu ne tireras rien de celle-là. »

    Sa poigne restait serrée sur son coude.

    « Celle-là les a rejoint qu'après. »

    Tiens... Monsieur s'improvisait sauveur? Quel noble coeur. Il pensait que parce qu'elle ne s'était jointe à elles que par la suite, elle en sortirait intacte? Idiot. Mais une idée lui était venue à l'esprit. Une idée qui lui était plutôt plaisante, elle devait l'avouer.

    « Tu veux t'en charger Callinghan? »

    Son bon coeur supporterait-il de faire souffrir les petites? Son expression changeait maintenant, et il avalait sa salive avec difficulté. Un énième et lourd silence.

    « D'accord. »

    Malgré sa surprise, l'expression de Darla ne changea pas. Il prenait les devants? Ca promettait d'être intéressant. Elle se releva donc et s'éloigna du corps d'un pas, l'invitant à s'en occuper. Plusieurs éléments la surprirent: Il était sûr de lui et ne montrait aucun signe d'inquiétude. Elle avait pensé qu'il hésiterait et en ferait des masses mais il se contenta d'enjamber le corps tremblant et de sortir sa baguette avec un soupir.

    « Relèves toi. »

    Sa voix était grave et la petite ne daigna pas désobéir. Elle tira sur ses bras fins, ravala sa salive et parvint à se mettre sur ses genoux. Elle tentait de se relever mais tremblait trop. Son regard restait rivé au sol, et ses traits étaient tirés par la peur. Quelques mèches glissèrent et cachèrent à Darla les yeux humides de l'enfant.

    Comprenant qu'elle ne se relèverait pas plus que ça, Ryan pointa sa baguette vers elle. Darla se tenait derrière la fille, vigilante.
Revenir en haut Aller en bas
Line Cast
Serdaigle, 3 ème Année
Serdaigle, 3 ème Année
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   Mar 22 Mar - 18:34:47

La sueur commença à perler sur son front. Mais, quelle mouche l'avait piquée bon sang ! Pourquoi fallait -t-il qu'elle soit toujours curieuse ! Son seule échappatoire était sa baguette qu'elle essayait désespérément de saisir avec sa main.

Darla contourna Line et Sarah pour faire face à Mel qui gisait sur le coude de Line invisible à Darla. Cette dernière se baissa sur Mel et prit son visage entre ses mains en y enfonçant ses longs ongles pointu. Line réagit d'un seul coup et se mit à se tortiller dans tous les sens en envoyant ses pieds le plus loin possible pour atteindre Darla qui ne lui prêter pas attention. Mel battu des paupières, à demi assommée et en voyant le visage diabolique de Darla si proche du sien, elle paniqua en lançant des regards suppliant à Line qui se débattait comme une diablesse. Sarah, elle ne bougeait pas, ne voyant pas ce qui se passait dans son dos et de toute façon, trop épuisée pour bouger le petit doigt. Quand Darla annonça son verdict Line se débattit de plus belle en essayant désespérément de saisir sa baguette.


-On commence par celle-là.

Si Line avait pu parler, elle aurait hurlé une multitude de jurons très complexe sur « la vipère ». Ryan acquiesça ce qui fit sortir un grognement lointain de la bouche de Line. Sarah comprenait ce qui se passait et se sentait si vulnérable... Le copain de « la vipère » desserra les cordes un très court instant ce qui permit à Line de saisir sa baguette, qu'elle tenait fermement dans sa main prête à l'action. Ryan serra de plus belle les cordes sur Line et Sarah. Sarah poussa un gémissement tandis que Line ne se débattait plus, serrai les dents en tenant fermement sa baguette. Elle sentait les cordes s'en fonçai dans sa chair, dans ses côtes, mais elle ne réagissait pas se contentant de regarder Ryan saisir Mel brutalement ce qui lui provoqua simplement une grimace de dégout.

-Bien.

Non. Rien n'allait bien, tout aller de travers. Et c'est sa soeur qui assumait son erreur et non elle.

Darla se pencha sur Mel, relevant une mèche blonde. Line sentait sa main tremblait et elle était prête. Prête a attaqué, si elle faisait du mal à sa petite soeur ou Sarah. Darla enfonça doucement sa baguette dans la joue rosée de Mel qui trembla de plus belle. Si elle lui faisait du mal, elle allait payer.

-Darla.

Que voulait t-il celui là ? Au moins, peut être que Mel aurait un moment de répits, mais Darla resté là, devant Mel sans prêter attention à Ryan.

-Darla!

Ryan venait de saisir le bras de Darla affichant un visage irrité. Pour la première fois depuis que Line avait perçu le son de la voix de Ryan, elle le bénit. Mel semblait reprendre son souffle vu que Darla était occupé ailleurs. Visiblement, elle avait retenu sa respiration dès que Darla lui avait saisi le visage.

-Quoi?

Line afficha un sourire satisfait en rigolant mentalement à l'agacement de « la vipère ».

-Tu ne tireras rien de celle-là.

*Oui, tu ne tireras rien de ma petite soeur ! Ecoute ton copain nom de nom !*
pensa avec rage Line qui détestait voir sa petite soeur aussi près de Darla. Elle préférait encore que ce soit elle la cible de Darla que Mel.

-Celle-là les a rejoint qu'après.

*Exactement ! Écoute-le !*

Line fixait Darla avec espoir, espèrent que celle-ci l'écouterait. Et, le pire, c'est qu'il avait raison ! (Pour une fois !)

L'espoir de Line se vaporisa quand Darla lui dit avec rancune :

-Tu veux t'en charger Callinghan?

Line gémit silencieusement en fusillant du regard "la vipère ". Elle aurait tant espéré qu'il réponde un truc du genre « Oui, mais sur une autre gamine ».

-D'accord.

Mince ! Peut-être qu'il serait plus doux avec Mel, enfin, c'était la seule espérance de Line en cet instant. Darla recula d'un pas de Mel ce qui fit pousser un soupir de soulagement à Line ainsi qu'à Mel qui suivait la discussion avec attention. Ryan enjamba le corps tremblant de Mel et sortit... sa baguette ! S'en était trop ! Trop ! Line se débattit de nouveau, une nouvelle rage encore plus dévastatrice que celle d'avant et se débattit encore et encore ! S'il touchait un cheveu de sa soeur... il allait payer ! Oui, il allait payer et sa vipère aussi ! Elle avait déjà perdu son père et si elle perdait maintenant sa soeur, elle ne survivrait pas. S'il lui faisait du mal, elle brandirait sa baguette, mais le problème, c'est qu'elle ne pouvait parler et donc formuler le sortilège. Quand Ryan parla de nouveau, elle sursauta :

-Relèves toi.

Rêve ! Mel ne te relève pas ! Voyons de quoi il est capable et il en subira le prix ! De toute façon, elle se souvenait très bien comment formuler un sortilège dans sa tête et elle y arrivait plutôt bien si elle était extrêmement concentrée sur sa cible. Elle avait lu tellement de livres sûr comment procéder et c'était tellement entrainée, qu'elle était confiante.

Mel arriva juste à se mettre sur ses genoux, elle tremblait tellement qu'elle n'arrivait pas à se relever. Line tourna la tête, elle ne pouvait pas voir ça ! Non, elle ne pouvait pas. Des larmes roulèrent sur ses joue sèches... elle ne se maîtrisait plus, voir sa soeur dans un tel état était si... horrifiant ! Quand elle entendit le hoquet de stupeur de sa soeur, elle regarda la scène de ses yeux voilés par les larmes. Ryan tenait fermement sa baguette, pointé sur... sa soeur ! Ne la touche pas ! Avec un sifflement mauvais qui s'échappa des lèvres de Line, elle pointa sa propre baguette sur Ryan. Aucun des deux Serpentard ne pouvait voir sa baguette, qui était caché derrière son dos, juste le bout de sa baguette dépassée pointé sur Ryan. Pour ça, elle devait se tordre le bras, mais elle ne sentait pas la douleur, concentré sur sa baguette. Alors, elle pensa avec rage la formule la plus efficace : *Expelliarmus !*. Si Ryan ou Darla regardait dans la direction de Line, il verrait juste un visage caché par des mèches bleues.

Ça n'avait pas marché, elle repensa avec haine cette fois ci le sortilège :*Expelliarmus.* Cela ne marcha pas non plus. Et elle repensa une dernière fois à la formule avec amour, pas pour Darla et Ryan, mais pour sa famille, ses proches en quelques sortes et... surtout pour sa soeur :*Expelliarmus*. Cette fois ci, cela marcha et une lueur bleuâtre sorti du bout de sa baguette et se dirigea droit sur la baguette de Ryan. Celle-ci fut projeté dans les airs pour atterrir 8 mètres plus loin. Line mit sa main tenant la baguette derrière son dos pour ne pas qu'ils la voient. Elle aurait bien aimé voir la tête de Ryan, mais ne pouvait lever sa tête de peur de se faire remarquée...
Revenir en haut Aller en bas
Darla Steadworthy
Serpentard, 6 ème Année
Serpentard, 6 ème Année
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   Mer 23 Mar - 17:37:17

    Darla fit un bond en arrière quand la baguette de son camarade vola quelques mètres plus loin. Qui avait fait ça? Elle se tourna tout de suite vers les deux filles ligotées mais se détourna bien vite de l'autre côté de l'impasse. Ryan vérifiait les fenêtres de la façade. Rien n'avait changé et ils ne voyaient personne. Ils n'avaient rien entendu non plus: un sortilège informulé? L'esprit de Darla s'activait, tentant d'analyser la situation...

    « Callinghan... »

    Il lui lança un regard entendu et parti sur le champ à l'autre bout de la ruelle. Il ramassa sa baguette au passage et se posta contre le mur, guettant la possible intervention de celui qui était à l'origine du sort. Darla retourna vers la petite blonde qui trembla de plus belle. Elle regarda une dernière fois les filles ligotées mais se ravisa vite: les sortilèges informulés n'étaient pas de leur niveau. Cela ne voulait dire qu'une chose: ils n'étaient pas seule. Elle se posta devant la petite blonde. Elle inspira et expira doucement, avant de pointer sa baguette. Elle articula alors clairement, tonnant avec sang-froid:

    « Oubliette. »

    Elle n'avait plus le temps pour plus: elle ne voulait pas d'une autre intervention incongrue et se hâtait déjà vers les deux autres filles. Ryan était revenu de l'autre bout de la ruelle et passait un bras sous l'enfant.

    « Chemin de Traverse. »

    Sans poser de question, il acquiesca et se téléporta. Darla n'avait effaçé sa mémoire qu'à son arrivée au chemin de traverse - ou dans ces environs là. Elle se détourna et fit face à la brune familière qu'elle avait vu au Chaudron Baveur. Elle aurait pourtant eu besoin de lui poser quelques questions...

    « Oubliette. »

    Elle la contourna et fit face à Line. Elle ne lui avait causé que des souçis. Callinghan reparut à se moment. D'un geste large et précis, il fit disparaitre les cordes et passa à nouveau son bras sous celui de la fille. Cette fois-ci, Darla avait effaçé tous ces souvenirs de l'après-midi: cette fille ne se rappelerait qu'être venue au Chemin de Traverse, et peut être qu'elle se rappelerait être passée devant le Chaudron Baveur. Elle fit donc un signe de tête à Callinghan.

    « Fleury et Botts. »

    Il disparut à nouveau. Elle se trouvait désormais seule face à la-fille-aux-cheveux-bleus non ligotée. Elle ne la quittait plus du regard: si elle voulait connaitre l'étendue de ce que celle-ci avait entendu, c'était le moment où jamais. Maintenant que les liens avaient disparu, sa posture l'intriguait: qu'elle étrange posture, ce n'était pas la plus comfortable. Darla eut le pressentiment qu'elle cachait quelque chose, mais alors qu'elle s'apprêtait à vérifier, une silhouette apparut à nouveau à l'autre bout de la ruelle. Ryan était revenu plus rapidement qu'elle ne l'avait pensé. Mais quelque chose l'alarma: cette silhouette n'était pas familière. Et Ryan serait apparu à ses côtés.

    « Callinghan? »

    Elle se figea à ses mots. Ce n'était pas Callinghan.

    « Je vous avais pourtant prévenu de ne pas abuser de la magie. »

    Elle ravala sa salive: le vieil homme de tout à l'heure. Elle recula d'un pas, évaluant ses possibles chances de s'en sortir sans soucis. L’homme avançait toujours vers elle, en apparence serein et bienveillant. A chaque pas qu'il faisait dans sa direction, elle reculait de la même distance. L'homme arriva au niveau de la fille aux cheveux bleus. Il lui jeta un regard empli de compassion.

    « Pauvre petite... »

    Il soupira, comme de fatigue. Darla ne comprenait pas son attitude. Elle ne parvenait pas à analyser la situation: ce n'était pas cohérent. L'homme se tourna de nouveau vers elle, désormais souriant plus que soucieux. Mais son sourire fit frissonner Darla: il était faux, tout ce qu'il y avait de plus faux. C'était un sourire qui cachait un terrible présage.

    « Mlle Steadworthy... »

    Son cœur rata un battement. Littéralement. Il la connaissait? D'où? Il se tourna à nouveau vers la fille à ses côtés et se pencha sur elle. Quelque chose d'étrange se passait... Tout cela lui rappelait vaguement quelque chose... Elle restait figée, en alerte, prête à s'enfuir à la moindre ouverture. Elle réalisa alors ce qu'il était en train de faire subir à l'enfant. Un legilimens? Elle ravala sa salive et jeta un coup d’œil inquiet à l'enfant... il était donc en train de... ?


    Elle contemplait Line, à la fois répulsive et fascinée. C'était donc ça l'art de la légilimencie? Elle ravala une dernière fois sa salive et recula d'un dernier pas, se retrouvant dos au mur. Callinghan reparut à ce moment-là: il se trouvait à quelques mètres de l'homme et tentait de décrypter la situation. Elle lui fit un rapide signe de la main: Ouste. Moins il y aurait de personne mêlées, plus ils auraient de chances de s'en sortir... Elle le sentait inquiet, mais il disparut aussitôt, la laissant face à cet étrange legilimens...


[Hors Jeu: Ma pauvre! Tu prends cher... o.o Bonne chance! ]


Dernière édition par Darla Steadworthy le Lun 11 Juil - 17:25:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Line Cast
Serdaigle, 3 ème Année
Serdaigle, 3 ème Année
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   Dim 27 Mar - 18:10:54

[HJ : Oups ! Désolée ! Je ne savais pas ! La prochaine fois j'éviterai de reproduite cette erreur^^! Et encore désolée pour ce long délai d'attente!]

Ryan et Darla semblait complètement déboussolée ce qui donna un vague sourire à Line. Elle avait eu de la chance. Beaucoup de chance que son sortilège informulé est réussi. Elle se fichait complètement de se faire prendre, ils pouvaient même la torturer, elle s'en fichait. Complètement. Tout ce qui comptait à ses yeux étaient sa petite soeur allongée sur le sol, tremblant de tous ses membres. La pauvre. Darla prononça faiblement le nom de Ryan et celui-ci parti sur-le-champ à l'autre bout de la ruelle ramassant sa baguette au passage et se posta contre le mur, guettant l'intervention de quelqu'un. Certainement, celui à l'origine de ce sortilège. Il guettait au mauvais endroit. Le coupable était à portée de main, juste devant Darla et Ryan et en plus ligotait. Line ne voyait pas Darla et ne la vit donc pas pointé sa baguette sur Mel, mais elle l'entendit prononcer ses mots :

-Oubliette.


Line leva la tête en un instant pour voir sa petite soeur sur le sol, inconsciente. Juste qu'où lui avait telle effacée la mémoire ? Le début de l'après midi ? Elle l'espérait, au moins Mel ne se souviendrait pas de cette après-midi cauchemardesque... et elle espérait que Darla lui réserver le même sort. Ryan arriva et passa la fillette sous son bras. Line émit un sifflement de protestation, mais ne rajouta rien.

-Chemin de Traverse.

Ryan se téléporta... avec sa petite soeur ! Il l'amenait au Chemin de Traverse... il allait se faire remarquer s'il trimballait une petite fille inconsciente sous son bras et peut-être que des sorciers sauveraient la petite... Non, il allait la déposait certainement sur le sol etensuite se téléporter.

Darla fit face à Sarah qui ne bougeait pas d'un millimètre et celle ci défia « la vipère » du regard.


-Oubliette.


Les yeux de Sarah s'ouvrirent en grand, pour se refermer et elle s'évanouit. Darla la contourna et fit face à Line qui releva légèrement la tête et défia du regard « la vipère ». Ryan réapparut et d'un geste élégant et précis fit disparaitre les cordes qui liaient les deux filles, puis prit sous son bras, Sarah, qui certainement si elle n'avait pas été évanouit, se saurait débattu comme une lionne. Line ne reconnaissait pas la Sarah qu'elle voyait devant elle, celle qui dormait paisiblement, en affichant une grimace de douleur.

Line détourna son regard de son amie et en profita pour s'étirer légèrement. Que cela faisait du bien ! Elle sentit ses os craquer doucement, se détendre puis elle rangea vite fait bien fait sa baguette dans sa poche.

- Fleury et Botts.

Sarah allait donc chez Fleury et Botts ? Et où irait telle, elle ? Quand la vipère lui aurait effacé la mémoire en ricanant ? Et qu'elle serait sa réaction quand elle se réveillerait dans un endroit inconnu et ne se souviendrait pas comment elle était atterri ici ? Tant de questions sans réponses. Elle leva ses yeux verts vers Darla, pour la défier du regard. Celle-ci se figea et prononça rapidement le nom de Ryan.

Line se tourna pour apercevoir une silhouette qui avançait vers eux. Ce n'était pas Ryan. Et elle en fut bien contente. Peut être qu'un sorcier bienveillant arriverait pour la sauver ? Ce serait trop beau pour être vrai. L'inconnu parla :


-Je vous avais pourtant prévenu de ne pas abuser de la magie.


Le vieillard fou de tout à l'heure. Tout ce qu'il savait faire c'était des leçons de morale. C'était simplement un vieux timbrés qui se croyait assez intelligent pour se mêler de ce qui ne le regardait pas. De toute façon, il était du côté de Darla. Des méchants.

Darla recula d'un pas. Tient, elle avait peur maintenant ? Peur de son allié ? Le vieillard s'arrêta aux côtés de Line. Celle-ci se figea. Il lui inspirait la peur. Il n'était peut-être pas si fou qu'elle le pensait finalement. Il n'y avait pas beaucoup de monde qui faisait peur à Line. Même Darla ne lui faisait pas aussi peur. Il lui jeta un regard plein de compassion et murmura :

-Pauvre petite...


Line déglutit. Que lui voulait t-il ? Lui qui disait qu'il n'aimait pas les gamins... Il lui faisait encore plus peur que quand il n'avait rien dit... C'était étrange...

Il soupira et détourna son regard de Line pour le focaliser sur Darla.


-Mlle Steadworthy...

Il la connaissait ? Enfin, elle se fichait qu'il la connaisse ou non, elle venait de se figer quand le vieillard c'était penché sur elle et... elle poussa un hurlement silencieux. Elle sentait la conscience de l'homme forçait sa mémoire. Il tentait de pénétrer dans son esprit ! Non ! C'était son esprit. Il est personnel ! Ce n'est pas un vieux timbrés qui allait voir ses plus profonds secrets ! Jamais ! Elle se débattait mentalement, repoussant la conscience du vieillard, mais sans résultat. Il pénétrait de plus en plus dans sa conscience ! Il explorait tranquillement sa mémoire sans se soucier à qui elle appartenait. Sans se soucier de Line qui se débattait mentalement comme une lionne. Elle voyait ses propres souvenirs, ceux qui lui étaieny cher et d'autres qu'il ne lui était pas. Le premier fut la mort de son père, le pire de tous, le plus horrible. Ce vieillard le voyait aussi ! Elle avait envie de le taper, de le ... tuer. C'était pire que tous. Il y eut ensuite, l'enterrement de son père, puis elle se vit allongé sur son lit, pleurant son père à chaude larmes pendant des mois et des mois. Il y eut aussi, la guerre contre Voldemort, le début de sa troisième année à Poudlard, ses problèmes sentimentaux et elle se retrouva dans cette après-midi même, faisant un long baiser à Aren. A son Aren. Il vit aussi où cette après-midi cauchemardesque débuta, quand elle aperçu Darla qui traversait le Chemin de Traverse mystérieusement. Ensuite, il vit tout ce qui s'était passé au Chaudron Baveur et ainsi de suite jusqu'à maintenant ou plutôt jusqu'à ce qu'il s'introduisse-sans demander son avis- dans l'esprit de Line. Elle savait que les souvenirs allaient recommencer depuis le début, vu qu'elle se vit de nouveau, à trois ans serrant son père dans ses bras... Quand est-ce que ceci allait cesser ? Quand ? Elle le détestait. Encore plus que Darla et Ryan. Maudit vieillard !

Elle tomba lourdement sur le sol, pendant que ses souvenirs continuait de s'écouler sous les yeux du vieillard...
Revenir en haut Aller en bas
Darla Steadworthy
Serpentard, 6 ème Année
Serpentard, 6 ème Année
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   Mar 29 Mar - 16:51:15

    Darla sursauta quand le petit corps s'effondra. N'importe qui aurait pensé que c'était effroyable, mais Darla ne pensa alors qu'à ce qui suivrait. Et pendant le court instant où elle tenta d'entrevoir ce qui aurait pu suivre, elle n'eut qu'un grand vide. Un effroyable et obscure vide, plus effroyable encore que l'effondrement de ce petit corps.

    L'homme se releva doucement, les yeux brillants. Prostré, il était encore plus effrayant qu'avant. Son expression bienveillante avait fait place à une expression tordue par un plaisir extrême que Darla ne comprenait pas, mais qui la tétanisa. Doucement, les traits ridés et roses du vieil homme firent place à la peau basanée. Les cheveux gris s'assombrirent et des yeux marrons familiers lui apparurent.

    « Mlle Steadworthy. »

    Ses traits étaient maintenant tirés et il semblait avoir vieilli de plusieurs années, mais c'était bien lui.

    « Emilio. »

    Il lui sourit en réponse, laissant entrevoir des canines pointues.

    « Tu sens toujours aussi bon. »

    Elle eut un enième frisson. Emilio Salviani était un fourchelangue qui se rapprochait plus de l'animal que de l'homme. Il avait un odorat très fin, et on l'appelait dans le métier l'homme-vipère. C'était un vieil ami de son père que l'âge n'améliorait pas. Le plus étrange était surement qu'il ne semblait pas se rendre compte de l'emprise que le temps avait sur lui... c'était un homme effrayant. Même pour les gens du métier.

    D'un geste souple et agile, il jeta l'enfant sur son épaule, et reprit tout sourire.

    « Chargeons nous de ça avant de partir. »

    Elle n'aimait pas cet homme. Il avait hanté nombres de ces cauchemars pendant son enfance et elle ne comprenait pas ce qu'il faisait là. Un hasard? Peut être avait-il suivi la "si bonne odeur" de son sang? Mais Darla ne croyait que très peu aux coincidences.

    Elle hocha donc la tête et lui emboita le pas. Après lui avoir effaçé la mémoire, ils se chargèrent de déposer discrètement l'enfant aux cheveux bleus à côté de Fleury & Botts avant de continuer plus loin dans le chemin et de se téléporter hors du village, là où personne de sain d'esprit ne souhaiterait aller...


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Line Cast
Serdaigle, 3 ème Année
Serdaigle, 3 ème Année
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   Mer 30 Mar - 10:59:30

Sa tête lui faisait mal. Elle entendait comme des bourdonnements dans ses oreilles et cela était désagréable. Bien sûr, le vieux timbré venait d'arrêter de lui sonder l'esprit et cela était si agréable que les bourdonnements la dérangeaient à peine.

Une voix retentit et Line sursauta malgré elle, vu que cette voix était différente de celle du vieillard timbré, cette voix lui semblait plus vieille encore... :


-Mlle Steadworthy.

Line ouvrit à moitié son oeil. Et se rendit compte qu' elle avait mal partout. Partout. Aucune exception. Pourquoi Darla ne s'était pas débarrassé d'elle ? Ce vieux timbré ne lui aurait pas exploré la mémoire... mais si Darla s'était occupée d'elle en premier, peut être que ce vieux timbré aurait exploré la mémoire de Mel, de Sarah... Non. C'était très bien ainsi. Elle ne se saurait jamais pardonné si ce vieux timbré aurait vu un seul souvenir de sa petite soeur. Jamais.

Line remarqua que ce n'était plus le vieillard qu'elle connaissait ,mais un personnage encore plus vieux que tout à l'heure. Et certainement plus timbrés.

-Emilio.

Ce vieux timbré a un prénom ? Étrange.

-Tu sens toujours aussi bon.

Décidément, il était vraiment fou ce vieux. Totalement fou. Le problème, c'était qu'il faisait une peur bleu à Line... il était étrange... différent... et horrifiant. Elle le détestait plus que Darla, plus que Ryan... mais pas plus que ces saletés de mangemorts. Elle sentit le vieillard la soulevait d'un geste souple et élégant et jeta Line sur son épaule. Cette dernière retint un hoquet horrifié... elle n'aimait pas le contact du vieillard. Elle aurait très bien put se débattre, mais cela ne servait àrien et elle n'en pouvait plus.

-Chargeons nous de ça avant de partir.

Elle sursauta malgré elle. Alors, ce vieux timbré la qualifiait comme "ça ". Remarque, " vieux timbré " n'était pas mieux. Elle savait parfaitement qu'il allait lui effacer la mémoire et bizarrement, elle en était bien contente. Très contente même.

Il commença à marcher suivit certainement de Darla. Décidément, aujourd'hui, elle était passée d'épaule en épaule. Elle comptait les pas: "quatre... dix... vingt-cinq"... le paradis qui s'approchait d'elle au fur et à mesure des pas. Elle qualifiait de paradis, tout simplement le fait que d'ici quelques minutes, elle ne se souviendrait plus de cette après-midi cauchemardesque. Et tant mieux. Elle sentit le vieillard la posé sur le sol. Délicatement. Il avait des précautions maintenant ? Elle ouvrit les yeux pour regarder le vieux et Darla. Dans une demi minute tout au plus, elle ne saurait même pas que Darla était une vipère, une vraie et elle n'aurait jamais vu... Emilio. Elle entendit avec précision le sortilège d'oubli et elle s'évanouit... Son esprit était vide... complètement vide...

Quand elle se réveilla enfin, elle sentit qu'une personne la secouait... mais qui ? Elle ne se souvenait de rien. Qui était cette personne. Pour ça il fallait qu'elle ouvre les yeux et qu'elle regarde cette même personne en face. Et c'est ce qu'elle fit. Elle découvrit le visage d'Aren qui la secouait autant qu'il le pouvait. Aren !


-Aren...

Celui-ci afficha un sourire, mais on voyait au fond de ses prunelles noirs, de la peur.

-Line. Que t'es t-il arrivé ?

-Je... ne me... souviens plus... de rien.

Aren l'étreignit de toutes ses forces. Elle sentit ses os craquer et Aren arrêta immédiatement son câlin et déclara d'un air grave :

-Tu as subi un sortilège d'oubli ma pauvre. De quoi te souviens-tu ?

Line ouvrit reste bouche bée et essaya de se souvenir. Elle se souvenait simplement d'avoir vu une jeune fille encapuchonnée et puis plus rien. Elle raconta à Aren ce qu'elle se souvenait et celui là pensif déclara de nouveau :

-C'est certainement cette fille qui t'a jeté le sortilège d'oubli, mais on n'est jamais sûr de rien. C'est étrange, nous avons découvert Sarah au même endroit que toi et ta petite soeur. Sarah ne ce souviens juste que de t'avoir dit bonjour au Chaudron Baveur puis plus rien et Mel de t'avoir vu aux côtés de Sarah dans le Chemin de Traverse puis le trou noir.

Line médita un instant sur les paroles d'Aren puis elle se leva doucement. Devant elle se dressait des centaines de sorcier qui fixait la scène avec inquiétude. Sarah n'était pas dans les parages, ni Mel...

-Où sont Sarah et Mel ?

-A l'hôpital St Mangouste. Et tu vas-y aller aussi. Tu es en très mauvais état.


-Pas question. Je vais très bien. Il me faut juste un peu de repos...


-...à St Mangouste.


Line ne répliqua pas et se laissa téléporter à St Mangouste par des sorciers bienveillant...



FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Course pousuite dans le Chemin De traverse[PV Darla]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Explore le chemin de traverse
» Les boutiques du Chemin de Traverse
» Event N°1 • Foule au chemin de traverse
» Circule de mon chemin. [Tom]
» [Objets] Sur le chemin de traverse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oxumorôs :: London City :: Le Chemin de Traverse-
Sauter vers: