Oxumorôs

Après la guerre, la paix nouvelle reste précaire et menacée...
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contexte, où en sommes nous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lenny Pinsker
Préfet de Serpentard, 5e année
Préfet de Serpentard, 5e année
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 28

MessageSujet: Contexte, où en sommes nous ?   Ven 22 Jan - 18:08:33

Septembre 1998, un monde à reconstruire…

Lord Voldemort est mort. Cette fois, le doute n’est plus permis. Les horcruxes sont détruits, et le plus grand mage noir du XXe siècle ne reviendra plus jamais hanter la Grande-Bretagne. L’été s’est abattu sur un monde détruit, un ministère chamboulé, un chemin de Traverse ravagé, une liste mortuaire bien plus longue que ce que l’on pensait, et un hôpital complet. On a pensé aux familles brisées, aux enfants traumatisés par un régime dont ils n’auraient jamais dû mesurer la cruauté, à tous ceux que la guerre laissera handicapés à vie. Le bilan est terrible, l’ambiance du monde sorcier plus morose que jamais. Pendant que les aurors se lancent dans une véritable chasse à l’homme pour capturer les mangemorts fugitifs, les querelles éclatent d’un bout à l’autre du pays. Le peuple réclame des coupables. Il faut des traitres, des procès, des condamnations, rendre justice à tout prix. Et les accusés se succèdent à la barre. Personne n’est épargné, tous ceux qui ne sont pas favorisés par un statut ‘souillé » deviennent suspects. Ah ! On ne peut pas dire que les grandes lignées sorcières se soient plaintes. Comment peut-on profiter décemment d’une politique aussi cruelle ? Les plus malins s’en sortent, les autres se retrouvent victimes du lynchage public. C’est une première historique, les familles Sang Pur n’ont jamais été si mal vues et leur minorité élitiste devient dangereuse.

Plus jamais. Le mot est sur toutes les lèvres, et les articles de la Gazette du Sorcier s’appliquent à redonner bonne conscience à ses lecteurs. Les né-moldus et Sangs mêlés retrouvent leurs postes importants, certains obtiennent même des promotions aux dépens de Purs accusés de collaboration – mais est-ce toujours vrai ?. Il faut, disent les porte-paroles des brimés, se rapprocher de l’autre monde au lieu de s’en écarter. Il est temps d’évoluer avec la société moldue, de s’inspirer de ses inventions pour créer des objets magiques plus performants, de changer de mentalité et de style de vie. Rien ne serait arrivé si les sorciers n’avaient pas préservé des mœurs archaïques incompatibles avec le monde actuel. Forts de cette idée, les nouveaux penseurs de la société diffusent de nombreuses thèses dans les pages centrales de la Gazette. En aout, un nouveau magazine, Le Moldu Branché, a investi les kiosques du Chemin de Traverse. Au programme, culture moldue, sociologie, et nouvelles tendances sorcière inspirées par l’autre monde. Le succès est immédiat et les ventes dépassent même celles de Sorcière Hebdo. Le moldu devient à la mode…

La rentrée à Poudlard :
L’étude des moldus devient une matière obligatoire pour tous avec un programme beaucoup plus précis. Un nouveau professeur, né moldu, a été nommé malgré un casier judiciaire qui laisse à désirer. Avec tout ce que les malheureux ont subi, ne nous attardons pas sur des vétilles !
Côté élèves, ceux qui ont eu le courage de résister son élevés au rang de véritables héros, et, même si on pleure encore les défunts, il devient très important d’avoir un né-moldu dans son groupe d’amis, ne serait-ce que pour prouver à quel point on est quelqu’un de bien.
Les Sang Purs en revanche se retrouvent mis de côté, en particulier ceux qui ont osé s’allier aux Carrow. L’atmosphère reste très tendue, et semble avoir basculé d’une extrême à l’autre. Le temps dira si les esprits s’apaiseront…

La revanche des nés-moldus...

Certains nés-moldus digèrent très mal la soumission de l’année qui vient de passer. Ils n’en parlent pas mais s’organisent doucement entre eux pour ne plus jamais être les faibles de l’histoire. Il faut lier les deux mondes oui, et le moment est venu par la même occasion d’étendre son pouvoir en investissant les firmes moldues. Maîtriser l’univers moldu avec une baguette magique en main est, au final, un merveilleux avantage. Par des procédés discrets et peu honnêtes de nouvelles fortunes se créent. Il est encore trop tôt pour noter le problème, mais l’appétit soudain des nés-moldus enragés par la guerre risque de compromettre l’équilibre que le Ministère voudrait maintenir entre les deux mondes.

Dans l’ombre des Sang purs la colère gronde…

Les familles conservatrices, honteuses, se font plus discrètes. Mais cette nouvelle tendance ne plait pas du tout et convainc même des esprits plutôt tolérants de la nécessité d’instaurer un régime répressif. Cependant, il n’est plus question d’anéantir les né-moldu désormais. Ce combat est déjà perdu. L’autre monde engloutira toute la culture sorcière si personne ne réagit ! Il faut revenir aux vraies valeurs, oublier les moldus et se couper définitivement de leur histoire. Quelques feuillets propagandistes commencent à circuler. Un autre groupe d’idées se crée, et des rapprochements significatifs se font entre sorciers et créatures magiques. Les gobelins, surtout, menacent de se révolter. Il semblerait que le bastion de ce nouveau parti soit le village magique de Deathly Mound.
Voir informations sur Deathly Mound.

Et vous, où serez-vous dans cette guerre froide de pouvoir et d’idées ?
Revenir en haut Aller en bas
http://oxumoros.forumactif.org
 
Contexte, où en sommes nous ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommes-nous pareil?
» Sommes nous tous fou ?
» Sommes-nous morts?
» Sommes nous trop nombreux pour notre planète ?
» - Quel jour sommes-nous ? - Aujourd'hui - Chic, c'est mon jour préféré !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oxumorôs :: Avant le Jeu... :: Manuel de Survie :: Un peu d'histoire...-
Sauter vers: