Oxumorôs

Après la guerre, la paix nouvelle reste précaire et menacée...
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Harry Potter [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii :) ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Harry Potter
Gryffondor, 7 ème Année
Gryffondor, 7 ème Année
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 29

MessageSujet: Harry Potter [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii :) ]   Mer 20 Jan - 14:02:48

Nom : Potter
Prénom : Harry, James
Âge : 18 ans
Origines : Anglais avec peut-être quelques origines irlandaises
Sang : Sang-mêlé

Physique du personnage : La guerre a épuisé Harry, et il commence tout juste à se remettre. Svelte et agile, l'adolescent est loin d'avoir un carrure impressionnante, malgré un petit mieux depuis ses 17 ans, il demeure plus petit que la moyenne, environ 1 m 75 et ne grandira probablement plus. Jadis il fut maigre comme un fil de fer, encore aujourd'hui il lui manque quelques kilos mais c'est beaucoup moins choquant dans la mesure où, un excellent entraînement physique l'a pourvu de fins muscles homogènes, cachant un peu ce manque de carrure.

Les cheveux du Gryffondor ont beaucoup poussé et sont désormais mi long, atteignant presque ses épaules, noirs comme la plus profonde des nuits sans étoiles, fournis et indomptables, la longueur a su les assagir un peu, mais rien qu'un peu... La tignasse du Gryffondor a sa propre légende; tout comme ses magnifiques yeux d'un vert d'émeraude pur-cadeau maternel-. C'est sans doute l'une des seules choses que Harry aime dans son physique; reflétant tantôt le désir d'aventure ou la fatigue d'un vieillard ayant vécu 100 ans, son regard alterne entre malice et nostalgie, d'une couleur rare et intense, ils attirent souvent, il est difficile de s'en dépêtrer, surtout quand le garçon a décidé d'en jouer pour obtenir ce qu'il veut.
Depuis peu l'adolescent mets des lentilles de contact pour remplacer ses éternelles lunettes rondes.

Son visage est le portrait craché de James Potter, charmeur de ces dames, à quelques différences près: les yeux que le paternel avait bleus, puis une certaine finesse dans les traits qui rappelle discrètement Lily Potter. Sans être superbe, sublime ou l'on ne sait quelle exagération, le Gryffondor n'est pas si mal que ça, disons qu'il n'a pas sa se plaindre, la nature fut clémente avec sa personne de ce côté là. En y mettant du sien, il pourrait probablement devenir séduisant, mais on est loin de cet adjectif encore. Sinon, son nez est assez fin, pareil pour ses lèvres, rien à signaler de spécial concernant ces deux attributs... A défaut de ses problèmes de vue, le Survivant possède une dentition excellente, encore plus depuis l'acquisition de son pouvoir d'Animagus. Sur son front enfin, côté droit, fidèle au rendez-vous, présente depuis 17 ans, il y a cette fine cicatrice en forme d'éclair nette et bien dessinée qu'il essaye souvent-en vain d'ailleurs-de cacher avec quelques mèches de cheveux.


Caractère/Psychologie du personnage: Harry est quelqu'un de très courageux et d'endurant face à la douleur. Il a prouvé sa valeur bien des fois. Paradoxalement c'est quelqu'un d'extrêmement fragile que la douleur ébranle facilement. Le Survivant ne montre rien mais peine à surmonter les épreuves, pouvant dès lors devenir imprévisible, dangereux pour lui ou les autres car agissant sans logique... Ou plutôt avec une logique froide, implacable, très inquiétante. Entier, passionné, le sorcier donne tout à ceux qu'il aime sans compter... Au point de mettre sa vie en péril. Mystérieux, timide, Harry ne parle jamais de sa personne, lui arracher deux mots sur ses émotions ou ressentis tient du miracle; en effet l'adolescent préfère vivre pour les autres que pour lui, c'est parfois très frustrant et dur de l'avoir comme ami, car malgré la confiance qui s'installe, le brun ne se confie pas. Noble d'esprit, vif, intelligent et honnête, le Gryffondor essaye toujours de faire le bien autour de lui, quitte à s'épuiser à la tâche et s'épuiser sans même s'en rendre compte. Tantôt aventurier et curieux comme un enfant ou nostalgique, fermé, triste comme un adulte ayant beaucoup souffert; Harry demeure insondable. Il a aussi un gros défaut qui consiste à voir soit tout blanc, soit tout noir. Si quelqu'un l'a trahi, en général, jamais l'adolescent ne lui pardonnera, c'est le cas pour Percy Weasley par exemple. Le Survivant n'admet pas non plus que l'un de ses amis agisse mal. Sa ligne de conduite est vraiment stricte, il est dur envers lui, se refusant à l'erreur, agissant de même pour ses proches. Pour lui les méchants sont méchants, et les gentils n'ont pas une once de défaut; autant dire que le garçon manque cruellement de nuance. Mal à l'aise, il a du mal à s'exprimer en société et s'efface dès que c'est possible... En général peu exubérant ou expressif.

Famille :

- Père : Décédé
- Mère : Décédée
- Autre : Les Weasley sont sa famille d'accueil, de coeur. Il est lié à eux depuis ses 11 ans et cela n'a fait que s'accentuer. Ron est son meilleur ami et Ginny sa promise. Cependant, bien que l'adolescent semble naturellement poussé par tous vers la cadette des Weasley, il hésite et refuse de s'engager, malgré la fin de la guerre... Sans doute pas encore près à s'engager. Du coup ses relations sont un peu tendue avec cette dernière, ainsi que Percy Weasley ayant réintégré la famille mais dont il se méfie encore.

Histoire/RP : Fiche copiée d'un autre forum... Ne pas sauter sur vos grands chevaux, puisque c'est aussi moi qui joue le rôle là-bas.

L'azur décline sous les blanches paupières,
Le mauve du ciel pleure les défuntes lueurs solaires.
"Taisez-vous" souffle le vent aux ultimes complaintes;
"Applaudissez l'avénement des halos d'argent éternels..."
Murmure le silence qui s'engouffre au creux de nos coeurs.
La lune chemine sur le tapis dansant des aurores boréales;
Chaque pas vers son trône réveille la nuit enfouie de nos peurs.
Plongés dans le noir de l'arctique nous pleurons la fin des jours.

Froide comme une nuit au pôle, cisaillant les blessures s'infiltrant sans remords dans les moindres petites blessures, cette obscurité s'invita encore au cœur d'une famille qu'elle voulait déchirer. Cette ombre noire s'appelait Lord Voldemort et régnait d'une main de fer sur le monde des sorciers. Tranquille sa silhouette découpa la joie des enfants sans s'inquiéter. C'était le 31 octobre, Halloween...Une bonne nuit pour avoir peur, vraiment peur songeait en lui-même l'homme. James ouvrit sans s'inquiéter, probablement des petits chenapans qui venaient réclamer des bonbons. Mais non, c'était lui. Le jeune père sortit sa baguette magique en criant à sa femme de fuir... Avada Kedavra, c'était fini. Lord Voldemort esquissa un sourire et passa par-dessus le cadavre figé, sa main encore crispée sur sa baguette. En haut de l'escalier qu'il grimpa pesamment une femme aux cheveux de feu se jeta presque devant lui pour réclamer sa mort en échange de la vie de son fils. L'enfant trop hébété pour pleurer regardait le mage s'approcher; ses petits doigts sur les barreaux de son lit restaient scotchés là, attendant sans savoir quoi attendre. Parmi les cris de sa mère et le regard de l'homme il ne savait pas quoi faire, lui Harry, âgé de 1 an, buttant encore sur le mot papa et maman. Lily se tenait devant lui, qui de toute sa hauteur la dominait largement. Ses yeux se se plissèrent, formant une simple fente où luisait une lueur malsaine. Avada Kedavra...

Nos paroles s'enfuient, brûlées au vent d'éther
L'hiver nous assourdit, éteignant nos pières.
Notre marche s'efface, enroulée dans l'ombre...
S'affaissent nos traces, dans ces blancs décombres,
L'étang ouvre son coeur sous nos pas silencieux;
S'imbibant de chaleur, taisant l'éclat des yeux.
Il embrasse nos corps, embrasé de folie
Obscure nuit de mort, sombre adieu à la vie


Comme un étang de glace cédant sous la chaleur d'un printemps infernal le mur de la maison sembla s'ouvrir en deux; retombant en poussière sur l'enfant protégé par son berceau. Il redressa la tête, trop apeuré pour pleurer. L'homme sourit et s'approcha. L'ouragan vert s'éteignit laissant apparaître le cadavre de Lily Potter au visage contusionné de douleur. Le mage joua avec sa baguette en se dirigeant vers le petit qui avait baissé ses yeux verts, aussi vert que l'ouragan qui s'abattit sur lui ...Avada Kedavra

La lumière diminua d'intensité et un bébé debout dans son lit regardait autour de lui. L'enfant tenta de passer par dessus son berceau à barreaux mais sa petite main ne toucha que le vide. Il regarda en bas et vit sa maman qui dormait. Le bébé l'appela d'une voix maladroite puis frotta ses yeux; fatigué lui aussi, puis il sentit quelque chose couler, curieux le petit garçon regarda ses main; un filet fin mais abondant de sang coulait; surprit l'enfant sans savoir ce que c'était remonta jusqu'à la source; c'était enfouit dans ses cheveux et ça faisait mal si l'on touchait. Trouvant la petite égratignure le petit garçon retira vivement sa main; c'était profond et sa brûlait. Fixant le bas de son lit à nouveau de son regard vert le bébé appela sa maman puis se fâcha parce que Lily dormait toujours.

Une poutre tomba de moitié, l'enfouissant sous les décombres; les barreaux du lit protégèrent l'enfant qui tomba assit sous la secousse. Puis il se redressa; toussant sous les débris. Sa petite tête passa entre le morceau de bois qui le bloquait entre son berceau et une poche d'air libre. La poussière engendrée avait vêtu ses cheveux d'un duvet blanc et lui retombant dans les yeux. Il se les frotta désespérément et cligna des paupières mais ça ne partait pas. La maison était en désordre et ses parents n'étaient toujours pas réveillés. L'enfant se mit à pleurer à tout rompre; il avait peur désormais. Un bruit le fit sursauter, un gros bruit...Une moto noire s'était arrêtée devant la maison des Potter en ruines. Effrayé, le sang coulant toujours sur son front en un mince filet le gamin essaya de se cacher mais les décombres l'empêchaient de faire le moindre mouvement. Une main immense se pencha sur lui et le dégagea, l'attrapant avec une douceur impensable. Soulevant une mèche de cheveux noirs jais l'autre main essuya le front de l'enfant qui, ne demandant pas plus qu'un "retour à la normale" fut soulagé de sentir cette tendresse-même inconnue- l'entourer...Sans peine donc Harry Potter, le Survivant ferma ses paupières, épuisé.

L'enfant grandit dans l'indifférence et la haine du regard. L'ignorance quasi-totale de ses origines ne le harcelait pas cependant et rares étaient ses questions; il avait bien trop à faire pour s'en préoccuper plus. La blessure sur le front du bébé était devenu une cicatrice étrange en forme d'éclair. Le garçon avait d'ailleurs prit l'habitude de la cacher car elle entraînait des moqueries à l'école et l'exaspération de son oncle et de sa tante. Bien qu'il ne fut pas battu Harry passa 11 années épuisantes moralement; dormant dans un placard et vivant caché dans une maison où il était indésirable l'enfant resta toujours maigre et trop petit par rapport à la moyenne. Suivant l'exemple de ses chers parents Dudley fit en sorte que Harry ne puisse jamais trouver sa place à l'école et la directrice ne comptait plus le nombre de fois où elle avait du scotcher les lunettes rondes du petit sorcier.

A minuit, le jour de ses 11 ans un demi-géant tel qu'il y en avait dans les contes de fées vint sonner à la porte, c'était de lui donc que venaient toutes ces étranges lettres destinées à Monsieur Harry Potter et qui avaient fait déménagé la famille Dursley dans une barque minable pour s'y soustraire ? Quoiqu'il en soit l'être sortit des livres avait un nom : Hagrid, accompagné d'un sourire comme jamais le jeune garçon s'en était vu offrir et un énorme gâteau d'anniversaire que le Survivant affamé s'empressa d'engloutir avec le garde-chasse de Poudlard. Lorsqu'il se rendormit Harry peina à trouver le sommeil, craignant demain matin de sortir de ce rêve qui lui promettait une chance de s'en sortir. Heureusement le lendemain le géant était toujours là, il l'emmena dans un endroit secret, cachés aux yeux des "moldus" sur le chemin de traverse. Harry découvrit qu'il était vraiment très riche, lui qui n'avait jamais tenu plus de 10 dollars dans ses mains jusqu'à présent. En plus de ça, sa cicatrice n'attirait plus les moqueries à cause de sa forme étrange mais l'admiration ou la curiosité. Le Gryffondor apprit ainsi que ses parents n'étaient pas morts dans un accident de voiture et que le flash vert de ses songes ne correspondait pas au choc du pare-brise contre un arbre...Mais à une incantation magique qui promettait la mort à quiconque, sauf à lui ...


Dernière édition par Harry Potter le Mer 20 Jan - 17:17:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Harry Potter
Gryffondor, 7 ème Année
Gryffondor, 7 ème Année
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: Harry Potter [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii :) ]   Mer 20 Jan - 14:22:12

Le jeune sorcier retourna à Privet Drive mais il avait désormais un baume à appliquer chaque jour sur son cœur: Poudlard ! Lorsque vint le jour le Survivant ne tenait plus en place et du se contenir pour ne pas paraître trop heureux; ayant peur de faire changer d'avis à Mr Dursley qui avait miraculeusement accepté de le conduire ! La voie 9 3/4 causa bien des soucis au pauvre néophyte en magie qu'il était; et Harry eut beaucoup de chance de trouver Madame Weasley qui se chargea de l'informer. Ce ne fut qu'une fois dans le train que le garçon s'autorisa une respiration...Il ne s'éveillerait pas de ce songe parce que c'était la réalité tout simplement...Un rouquin, fils de la petite femme replète qui l'avait informé entra dans le wagon

-Salut, je peux m'assoir ?

-Euh...Oui

-Dis c'est vrai que tu es Harry Potter ?

-Oui...

-Ah d'accord, je croyais que c'était encore une blague de Fred et Georges...Et tu l'as vraiment, la ...

Harry hocha la tête légèrement gêné mais souleva toutefois quelques mèches de cheveux noirs qui cachaient sa fine cicatrice en forme d'éclair. Ron puisque tel était son nom la fixa quelques instants avant de s'apercevoir de son impolitesse. A partir de ce moment il ne fut plus question de la célébrité du Survivant qui fut nettement soulagé; les deux garçons se lièrent d'amitié en parlant de choses et d'autres mais surtout de Poudlard. Lorsqu'ils arrivèrent au dit château l'enfant regarda les lieux d'un air émerveillé. Une vois bien connue désormais les invita à embarquer ce que fit Harry sans aucune crainte malgré l'immensité du lac. Tant que Hagrid était là, il n'y avait rien à craindre ! L'école lui parut somptueuse et son arrivée inoubliable malgré Peeves qui gâcha un peu l'entrée des premières années. Un drôle de chapeau poussiéreux traînait sur une chaise et tous les regards étaient braqués sur lui, un lapin allait-il en sortir ? Mais non il suffisait de le poser sur sa tête et d'aller rejoindre l'une des quatre tables. Encore une fois le jeune garçon eut peur que son rêve s'arrête ici qu'on lui dise que c'était une erreur, qu'il n'était pas sorcier. A cette idée ses jambes faillirent se dérober tandis que son regard se posait sur un homme froid au nez crochu à côté d'un petit bonhomme à turban. Aussitôt Harry sentit une douleur fulgurante à sa cicatrice. Surprit de ce phénomène normalement impensable-elle était quand même vieille de 12 ans, comment pourrait-elle s'infecter- le garçon n'écouta pas les noms suivants et le sien arriva bien plus vite qu'il ne l'aurait voulu finalement.

-Harry Potter

Tremblant de tous ses membres l'enfant se dirigea vers le choixpeau et le mit sur sa tête en pensant très fort

*Pas à Serpentard, pas à Serpentard*

Harry fut donc envoyé à Gryffondor au grand dam du Choixpeau qui lui trouvait toutes les qualités requises pour la maison de Verts et Argents. Dès la première année les aventures du garçon prirent une tournure dangereuse et grisante à la fois. A l'aide de ses deux amis inséparables Ron et Hermione le Survivant fit face à Voldemort pour la seconde fois de sa vie avec la pierre philosophale qu'il parvint tant bien que mal à sauvegarder des mains de Quirell; le miroir du risèd d'Albus Dumbledore lui permit non seulement de récupérer la pierre rouge sang mais également de revoir ses parents et sa famille. Ce désir même inaccessible restera le plus fort d'entre tous jusqu'à aujourd'hui.

Harry passa une seconde année plus pénible que la première et ce fut la première méprise dont il fut victime. Non seulement Voldemort lui avait lancé Avada Kedavra mais lui avait transmis quelques uns de ses pouvoirs. Ainsi lors d'un duel contre Drago Malefoy le jeune sorcier parla Fourchelang face au serpent du vert et argent sans le vouloir tout comme il l'avait fait à 11 ans avec le python du zoo de Privet Drive. Les élèves rassemblèrent plusieurs éléments comme sa capacité de parler aux reptiles rampants et la pétrification de Justin Fin Fletchey et accusèrent bientôt Harry d'être l'héritier de Salazar Serpentard. Rejeté, détesté par la plupart de ses camarades le garçon dû attendre la fin de l'année afin que la vérité ne soit dévoilé. Indirectement cette fois il combattit Lord Voldemort soit Tom Elvis Jedusor par le biais d'un petit carnet noir puisant dans l'énergie de Ginny Weasley. Harry faillit y laisser la vie, empoisonné par le basilic mais Fumseck le soigna en pleurant sur sa blessure et le choixpeau lui offrit l'épée de Godric Gryffondor avec laquelle le sorcier tua la créature. Ce dernier fait annihila les doutes des autres élèves ainsi que les siens. Seul un véritable Gryffondor pouvait tirer cette épée de son fourreau, ainsi Harry qui s'était posé des questions sur son appartenance véritable à la maison des Rouge et or, n'eut plus jamais d'inquiétude à ce sujet.

Les treize ans du jeune sorcier furent chargés d'aventures, de telle sorte que même lui, vif et attiré par les expériences fut repus pendant un certain temps, il réclama corps et âme le repos chez son parrain. Repos qu'il n'eut pas étant donné que ce parrain providentiel était accusé de traîtrise envers Lily et James Potter. Encore une fois les 3 enfants furent ballotés dans tous les sens par un tourbillon de mésaventures; allant jusqu'à découvrir un homme sensé être mort vivant dans la clandestinité en tant que rat. Peter Pettigrow le héros était en réalité un traître; Remus Lupin et Rogue arrivèrent à la fin de l'aventure, permettant à Pettigrow de s'enfuir une fois de plus. Sous l'impulsion implicite de Dumbledore les 3 amis retournèrent dans le temps pour éviter le drame de la mort de Sirius Black rattrapé par les détraqueurs. Ainsi son parrain "ressuscité" s'enfuit tandis que Queudver rejoignait son maître dans un piteux état.

La quatrième année du Survivant fut le début de deux ans d'enfer. Jusque là malgré ses épreuves le sorcier vivait heureux parce qu'il y avait des gens autour de lui qui pouvaient comprendre, et que Harry alternait cours et amusements comme tout adolescent. Cependant cette fois-ci Ron et lui s'éloignèrent à cause de la jalousie. Terrible "maladie" qui faillit séparer à jamais le rouquin du Survivant. Ayant été sélectionné par la coupe de feu pour représenter Poudlard en plus de Cédric Digorry malgré son âge non réglementaire le sorcier participa malgré lui aux 3 tâches confiés aux champions. L'adolescent finit son ultime épreuve en piteux état avec Cédric à qui il proposa de prendre la coupe en même temps parce qu'ils s'étaient entraidés. Mal leur en pris car le trophée les mena dans un cimetière. Les craintes de ce début d'année se confirmèrent. La marque du Ténèbres apparut lors de la fameuse coupe de Quidditch ne présumaient rien de bon. Cette fois-ci plus aucun doute à se faire, Voldemort était de retour. Peter Pettigrow revenu parmi les fidèles du mage noir tua Cédric d'un Avada en pleine poitrine tandis que Harry, aveuglé par la douleur de sa cicatrice ne pouvait rien faire. Il fut attaché et Quedver préleva son sang pour faire renaître Voldemort. Ce dernier retrouva forme "humaine" devant lui. Le combattant face à face pour cette fois le jeune garçon s'en tira de justesse. Leurs baguettes jumelles refusaient de se battre et un acte magique inconnu des deux adversaires permit à Harry de fuir, emmenant le cadavre de Digorry avec lui. Il en résulta que son nom avait bel et bien déposé par un traître à Poudlard. Ce dernier étant Maugrey Fol Oeil...Ou plutôt sa copie puisque le fils des Croupton prenait du polynectar.

Cette précédente année fut l'introduction pour une nouvelle méprise sur sa personne. Revenant du cimetière, chargé du corps défunt du Poufsouffle Harry fut prit pour un fabulateur malgré les évidences. Tout l'été le ministère travailla à démystifier les événements; traitant le Survivant comme un menteur. Ce dernier perdit beaucoup de sa notoriété mais gagna également des amis inestimables. Dolorès Ombrage, une horrible mégère les força à étudier la théorie, étouffant la vérité que scandait Harry par des retenues injustes et sans doute "illégales" normalement puisqu'il s'agissait d'une forme de torture. Beaucoup d'élèves souffrirent cette année-là de voir disparaître l'aspect "foyer" que leur procurait Poudlard pour ressembler de plus en plus à une prison à l'aide de décrets dictatoriaux. Hermione prit l'initiative de former l'A.D entraînant Ron et finalement Harry bien malgré lui. Les premiers amours fleurirent en ce temps de guerre avec la belle chinoise Cho Chang ancienne compagne de Cédric Digorry. Harry et les membres de l'armée de Dumbledore se rendirent eux-même au ministères mais étaient attendus par les mangemorts. Courageusement ils se battirent tandis que les Aurors de l'Ordre du Phénix arrivèrent enfin leur prêter main forte. Hélas Sirius Black perdit la vie et Voldemort ne fut évidement pas battu. Désormais en possession d'une partie de la prophétie le Survivant et le Mage Noir savent qu'ils se battront encore...Au moins une fois, et qu'un seul des deux s'en sortira à la fin.

en sixième et avant dernière année il espérait un peu de calme malgré le retour -prouvé- du Lord. Plus célèbre que jamais et l'animosité ayant enfin cessé devant la vérité que prônait Harry depuis le début, le garçon pouvait au moins arrêter de se méfier de ses camarades ou de s'inquiéter d'insultes à tous les coins de couloirs. Certes quelques uns le haïssaient encore mais on ne peut pas plaire à tout le monde. Pourtant cette année fut comme les autres...Mouvementée. Sous le signe de l'ombre raffermissant sa silhouette le règne du Lord reprenait. Doucement, mais sûrement Albus Dumbledore cédait...Et d'ailleurs son affaiblissement lui fut fatal.

Il fut tué en fin d'année; Harry au comble du chagrin vit son foyer devenir prison. A bout de forces le Survivant ne réagit pas beaucoup. Moins actif que pendant la période d'Ombrage il dériva lui-même dans une sorte de tourbillon. Perdant légèrement les pédales pendant sa septième année le sorcier se renferma et passa le plus de temps possible dans la solitude, solitude qu'il avait toujours redouté pourtant. Cependant lorsque ses ami(e)s le consolèrent et l'aidèrent à se reprendre, il finit par trouver quelques ressources en lui pour se sentir plus optimiste concernant le dernier combat dont parlait la prophétie...Remit sur pieds ou presque le jeune garçon s'entraîna dur pour essayer d'être au niveau même si il avait conscience que vaincre Voldemort demanderait surtout une bonne dose de chance...Car il n'était certainement pas aussi puissant que le mage noir ou encore Feu Dumbledore

Et son combat contre Voldemort, l'ultime se passa effectivement "bien", si l'on peut parler de bien pour une guerre qui fit tant de morts. Après avoir failli perdre l'amitié de Ron, avoir trouvé les Horxcrures avec ses amis l'adolescent, à l'apogée du combat entre l'ombre et la lumière se retrouva face au plus grand mage noir de cette époque: le Lord...Rempli de magie et de mystère le combat dura longtemps et épuisa aussi bien Harry que son adversaire mais l'amour qui avait déjà eu tant de fois le dernier mot l'eut à nouveau...Et ce fut fatal pour le Seigneur des Ténèbres qui s'éteignit, à tout jamais, retrouvant les profondeurs desquelles il avait émergé...La paix revint sur le monde magique, le temps des armes terminé, celui des larmes naquit....L'effervescence fit place au deuil et à l'euphorie mêlés...Le corps de l'un des résistants était introuvable cependant: celui de Severus Rogue, l'ancien professeur haït par le jeune garçon...Et pourtant, conscient du don de soi qu'avait du faire le maître des potions; le Survivant fit tout pour clamer son innocence. Cependant, sur ce cas encore non résolu, le Ministère hésite encore. Le Survivant se battit également pour réécrire l'Histoire correctement, en faisant de Sirius Black un héros et non pas un meurtrier. Après bien des lettres et témoignages, à titre posthume, son parrain fut enfin innocenté.
Revenir en haut Aller en bas
Harry Potter
Gryffondor, 7 ème Année
Gryffondor, 7 ème Année
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: Harry Potter [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii :) ]   Mer 20 Jan - 15:44:28

Lentement... Il s'avança vers le micro; encore éberlué par ce contraste entre la situation d'il avait de cela encore deux semaines et aujourd'hui. Les gens riaient, pleuraient de joie. Le tout dans une superbe salle immense qui laissait apparaître tout le luxe, tout le faste d'un passé doré. Lord Voldemort était anéanti pour de bon; et bien qu'il faille désormais faire son deuil, la population était tellement soulagée que le bonheur était partout, étouffant les désastres de la guerre. Harry assistait à la même scène qui avait eu lieu quelques 17 années avant, lorsque bébé, il avait détruit le Lord. Bien sûr, certains évoquaient un possible retour... Il y en avait eut un, pourquoi pas deux! Mais la gazette était optimiste, les autorités aussi, ce qui faisait taire les mauvaises langues. Le Gryffondor pensait bien, quant à lui, que Voldemort avait disparu à jamais, et ce à cause de la prophétie... Cette dernière s'étant réalisée, il n'y avait aucune raison pour que Voldemort ne soit pas enfin anéanti. Levant doucement la tête, le Survivant semblait effrayé par tout ce monde, ses yeux verts ne regardaient pas directement le public; et il semblait essayer de refuser d'avancer vers l'estrade, un combat silencieux, intérieur s'emparant de son être. Pourtant, cette fois, le garçon n'avait pas le choix, il aurait été irrespectueux de refuser de parler à la population, celle-ci qui avait su aider la résistance par ses propres moyens et sans laquelle l'Ordre du Phénix n'aurait pas pu affaiblir les Mangemorts.

-Bonjour à tous et à toutes

Fit-il d'une voix mal assurée, ce qui n'empêcha pas le déclenchement d'une série d'applaudissements étourdissants. Attendant plus ou moins tranquillement que cela se termine, l'adolescent riva ses yeux d'émeraude dans ceux d'Hermione, si calme, si paisible qu'elle seule pouvait l'aider à se contrôler. A côté d'elle, Ron excité comme une puce ne tenait plus en place, il ne faisait que stresser encore un peu plus le Gryffondor. Quant à Ginny, allez savoir pourquoi, son regard rempli de petites étoiles le mettait mal à l'aise. La jeune fille attendait beaucoup de ce grand final; il le savait... Et après tout, c'était légitime, le fait que lui et la rouquine se marie était déjà ancré dans la tête de tous les Weasley, c'était un acquis pour eux, mais aussi pour beaucoup de journalistes qui avaient parlé de ce couple comme un modèle, un duo adorable qui s'aiderait mutuellement à se reconstruire. Alors pourquoi n'était-ce pas si simple pour Harry? La jeune fille ne lui avait-elle pas prouvé sa loyauté? Revenant au public; tant bien que mal, l'adolescent laissa son regard dériver sur cette horde de visages inconnus mais reflétant tous la même expression d'extase.

-Je... Ne suis pas le héros que vous pensez. J'ai toujours été aidé... Par mes amis, les membres d'une organisation secrète dont nous tairons le nom au cas où si l'on a encore, malheureusement besoin d'elle un jour. Nous avons aussi eu du soutien de la part de la population, de vous! Vous qui avez résisté en cachant des nés-moldus ou en sabotant les cours des professeurs Mangemorts à Poudlard... Je ne suis pas doué pour parler en public, et je ne vais pas faire de long discours... Je voulais juste vous dire merci, et bon courage, car nous devrons apprendre à nous reconstruire. Pour ma part, je vais redoubler ma 7 ème année car je n'ai pas passé mes ASPICS à cause d'un petit contretemps.- Le Survivant sourit pour lui-même alors que l'assemblée éclatait de rire. Finalement, il avait réussi à se décoincer suffisamment pour insuffler une touche d'humour à ce fichu discours.- Il ne faut pas agir comme si rien n'avait été, ce serait tellement irrespectueux pour ceux qui ont perdu la vie... Mais également ceux qui, encore aujourd'hui sont profondément marqués, tant physiquement que mentalement. Cependant, nous ne pouvons pas nous arrêter à cette guerre. Elle est finie. Et nous ne devons pas continuer d'alimenter le conflits et les haines sous-jacentes. Il est inutile de reprocher quoique ce soit à vos voisins de sang-pur, ou de sang moldu... Tout cela est terminé... Et j'espère que nous saurons retenir la leçon apprise longtemps, voyons où l'intolérance nous a mené et ne réitérons pas une troisième fois ce genre de guerre. Les Moldus l'ont fait avec la seconde guerre mondiale, les Allemands voulant détruire les juifs, nous avons reproduit le schéma avec cette guerre sur la pureté du sang. Espérons que désormais, c'est fini... Je vous souhaite à tous beaucoup de force pour surmonter les obstacles suite à cette bataille, mais aussi dans la vie de tous les jours. Et je vous souhaite aussi le bonheur le plus complet pour les jours à venir. Au revoir.

L'adolescent descendit des marches, heureux de pouvoir s'éclipser un peu. Il rejoignit le public, laissant le nouveau Ministre parler; Ginny lui jetait un regard embarrassé, il avait été en effet prévu que l'adolescent annonce qu'il était désormais avec elle; juste glisser un mot pour dire que lui aussi allait se reconstruire, tenter de surmonter les épreuves aux côtés de celle qui avait, depuis toujours, été destiné à être sa compagne semblait-il. Cependant le Gryffondor la rassura d'un regard. C'est juste qu'il n'y avait pas à exposer sa vie privée devant tout le monde, voilà tout. Qui plus est, c'était un mensonge... Harry était désolé, mais se mettre en couple maintenant lui paraissait impossible! Il voyait encore Ginny comme une soeur, pas comme une amoureuse. Ne pouvait-elle pas comprendre qu'il avait besoin de temps?

Le Ministre appela ensuite plusieurs personnes pour les décorer de l'ordre de Merlin. Feu Sirius Black qui avait été innocenté au bout d'un combat éreintant fut le premier à recevoir l'insigne; Harry ne put s'empêcher de laisser quelques larmes se glisser dans son regard d'émeraude. Il savait que Sirius n'en aurait rien à faire de cet médaille... Mais au moins son honneur était sauf et les livres d'Histoire devraient corriger l'erreur commise. Severus Rogue ne reçut rien car le tribunal débattait encore en ce qui concernait son cas. Ron et Hermione annoncèrent à tout le monde qu'ils étaient ensemble comme le Gryffondor aurait dû le faire pour Ginny et lui. Ils expliquèrent qu'ils redoublaient aussi leur année, à vrai dire, le trio ne se sentait pas la force d'être jeté dans la vie active de suite. Harry voulait pouvoir se reposer un peu, profiter d'une année d'études sans autre souci que celui d'apprendre ses cours pour le prochain examen.

Lorsqu'il fut à nouveau appelé pour recevoir l'Ordre de Merlin, le Survivant soupira. Il pensa au petit livret qu'il avait trouvé... Là, dans la cachette du Saule cogneur, repère des Maraudeurs qu'il avait utilisé pour se cacher d'un mangemort à un moment critique. Couché là depuis des années, le petit carnet en cuir relié de James Potter. L'adolescent savait que son père avait été un abruti fini... Faisant souffrir les plus faibles que soit; sans doute aurait-il même maltraité son propre fils si ce dernier avait vécu à son époque à cause de son allure frêle de mal peigné. Cependant, James Potter avait aussi eut une éthique, contrairement aux Dursley... Il avait été d'une grande loyauté et d'un courage sans faille envers ses amis et sa famille. Dans ce petit carnet, il parlait beaucoup de Lily, la seule fille qui le repoussait... Mais aussi du plan des Maraudeurs pour devenir Animagus et accompagner Remus Lupin lors des soirs de pleine lune. Toutes ces lumières, ces flash photos faisaient mal à la tête de Harry... Et puis aussi, cette peur presque enfantine de voir la guerre revenir, malgré la fin de la prophétie, malgré tout... Se protéger, le mystère qui l'entourait depuis toujours... Augmenter ce halo... Quelque chose qui le ferait grandir, un secret, un de plus pour se protéger... Se sa célébrité, des regards inquisiteurs et de la prochaine guerre. Pourquoi pas. Animagus, lui aussi? Il rêva debout de posséder 4 pattes agiles pour s'enfuir de cette horrible estrade, se soustraire à ces mains qui passaient la médaille à son cou et du regard possessif de la jolie rouquine. Harry savait la chance qu'il avait d'être aimé par cette belle jeune femme... Mais il n'y arrivait pas! Après tant de souffrances, le garçon avait développé son côté adulte, sautant la case adolescence; il n'avait pu apprendre les choses de l'amour... Et puis son enfance malheureuse avait également beaucoup influencé son comportement actuel quoiqu'il dise. Sans adulte complice pour lui parler de ses expériences avec les filles, lui apprendre à exister, à rire entre hommes... Comment se construire correctement? Sans parler d'une guerre que l'on déposait entre vos doigts? Non Harry n'était pas prêt; serrant mentalement le petit carnet dans sa tête, il songea à s'échapper encore une fois... Oh, le Survivant aimait ses amis, les adorait même mais... Il n'était peut-être pas fait pour ce monde, cette société. Sauvage, mystérieux, différent, maintenant que la guerre était finie, il allait devoir ouvrir les yeux, réfléchir, se poser, peut-être que ce fait le détruirait encore plus que la bataille elle-même où les questions essentielles n'avaient pas leur place.

Bientôt il reviendrait au château, retrouverait une vie cadrée, régie entre les cours et les incartades aux règles... Reprendre sa vie là où il l'avait laissé, déjà, à cette pensée, son coeur se calma. Un an, le Gryffondor pensa mentalement qu'il se donnait un an pour se reconstruire. C'était peu et trop précis mais le garçon avait toujours été très exigent envers lui. Ses yeux verts se posèrent, blessés presque sur la lumière qui entourait l'estrade; à sa place, dans le public désormais... Il pensait à ces parties de son être qu'il ne connaissait pas encore et que le chemin de l'acquisition du don d'animagus pourrait l'aider à découvrir... Et aussi... Fuir... Fuir...

Baguette : Baguette en bois de houx, plume de Phénix, 27. 5 cm. Très utile pour les sorts de D.F.C.M. Baguette puissante

Animal : Une toute jeune chouette des neiges, encore recouverte de duvet... Il la dresse lui-même et l'a appelé Hope; mot qui symbolise la fin d'une guerre et l'espérance de jours prochains heureux.

Autre chose à signaler ? Lenny je t'aimeeeee... Désolé, je stresse en voyant une catégorie vide! Donc fallait que je mettre un truc à tout prix.... Piii aussi, je t'aime Pépé d'amûuuuur


Questions HJ :


Age HRP : 21 ans

Comment avez-vous découvert ce forum ?: Mon petit doigt et ma baguette magique m'en on parlé. Ils m'ont ordonné de construire un forum avec Lenny et Pépé adorés! Je ne pouvais lutter contre un ordre divin...


Dernière édition par Harry Potter le Mer 20 Jan - 16:02:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lenny Pinsker
Préfet de Serpentard, 5e année
Préfet de Serpentard, 5e année
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: Harry Potter [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii :) ]   Mer 20 Jan - 15:54:51

Oui, c'était ton destin de m'entraîner dans cette folle aventure...
Et je m'aime aussi 8), j'aime qu'on m'aime, j'aime que les stars de ce monde se déclarent... *_*
Enfin... J'ai l'honneur de t'annoncer que les autres fondateurs acceptent la validation de cette fiche. L'inverse serait idiot en même temps...
I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://oxumoros.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harry Potter [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii :) ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harry Potter [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii :) ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Harry Potter ( l'Elu )
» [Présentation] Chargée de communauté LEGO Harry Potter [Validée]
» Mes créas Harry Potter
» Murder Party Harry Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oxumorôs :: Avant le Jeu... :: Le Grand Grimoire :: Sous le Choixpeau :: Parchemins Validés-
Sauter vers: